Paris Match Belgique

Vaccination obligatoire, télétravail … Ce que l’on sait de ce nouveau Comité de concertation

Vaccination obligatoire, télétravail ... Ce que l'on sait de ce nouveau Comité de concertation

L'obligation vaccinale pour le personnel soignant est sur la table. | © Marijan Murat / dpa

Santé

Un nouveau confinement n’est pas à l’ordre du jour, mais des mesures plus restrictives seront prises.

 

Initialement prévu vendredi, le Comité de concertation (Codeco) se tiendra finalement ce mercredi. Preuve s’il en est de la reprise de l’épidémie de Covid-19, avec actuellement 2 681 patients à l’hôpital, dont 555 en soins intensifs. De nouvelles mesures sont actuellement sur la table pour tenter d’endiguer la propagation du virus, comme le télétravail obligatoire, la vaccination pour le personnel de santé, ou encore le port du masque renforcé. La réunion marquera le retour des restrictions après les assouplissements des derniers mois. Il n’est pas question à cette heure d’un nouveau confinement mais un tour de vis s’annonce pour contenir la propagation du virus.

Obligation vaccinale pour le personnel soignant

Lundi, un comité ministériel restreint fédéral a déjà débouché sur l’annonce de nouvelles mesures ou propositions à faire au comité de concertation. Il s’est notamment accordé sur les modalités d’une obligation vaccinale pour le personnel soignant. Comme l’expliquent nos confrères du Soir, une phase transitoire s’appliquera entre le 1er janvier et le 31 mars, avant une obligation pleine et entière à partir du 1er avril. Durant la phase transitoire, les soignants non vaccinés devront avoir passé un test PCR dans un délai de 72 heures à leurs frais. Si ce n’est pas le cas, ils bénéficieront du chômage temporaire corona. À partir du 1er avril, l’obligation s’appliquera pleinement et le personnel non vacciné sera dès lors licencié.

Le retour du télétravail obligatoire

S’il était pour l’instant recommandé, le télétravail pourrait bien redevenir obligatoire pour bon nombre d’entreprises. Il serait ainsi imposé pour au moins 4 jours par semaine.

Fermeture du monde de la nuit en discussion

Un rapport du GEMS (groupe d’experts conseillant le gouvernement) recommande une série de mesures strictes. Ils plaident par exemple pour une nouvelle fermeture du secteur de la nuit et des activités les plus risquées où le masque et les distances de sécurité ne peuvent pas être respectés. Les discothèques, les sports de contact et les fêtes estudiantines pourraient bien être visées. Une mesure pas vraiment soutenue par le monde politique mais qui sera certainement discutée durant ce nouveau Codeco.

Port du masque à l’école dès 9 ans

Autre mesure recommandée par le GEMS : le port du masque pour les élèves dès l’âge de 9 ans. En plus de l’école, les enfants de plus de 9 ans devront également porter le masque dans tous les lieux où le masque est déjà obligatoire pour le reste de la population.

CIM Internet