Paris Match Belgique

Voici l’astuce imparable pour se rendormir en cas d’insomnie

dormir insomnie

La technique ? La psychologie inversée. | © Unsplash

Santé

Vous avez beau être fatigué.e toute la journée. Le soir, impossible de s’endormir.

Vous vous tournez dans votre lit dans tous les sens à la recherche du sommeil tant désiré. D’ailleurs, plus vous semblez vouloir vous forcer à vous endormir, plus cela semble provoquer l’effet parfaitement inverse. Selon Het Laatste Nieuws qui a interviewé la psychologue et spécialiste du sommeil Annelies Smolders, une technique permettrait de venir à bout de ces satanées insomnies.

La psychologie inversée

« Si vous dormez souvent mal, c’est généralement parce que vous avez développé des pensées anxieuses au sujet du sommeil », commence l’experte, à l’origine de la thérapie du sommeil en ligne « Start to Sleep ». Selon elle, la meilleure manière de venir à bout de ses insomnies serait l’utilisation de la technique de la « psychologie inversée ».

En quoi cela consiste ? La psychologue l’explique en ces mots : « La privation de sommeil, par exemple, est une technique que nous utilisons fréquemment. Nous apprenons à une personne insomniaque à retrouver un profond sommeil en restant debout le plus longtemps possible. Je donne généralement à mes clients une heure précise à laquelle ils peuvent aller se coucher. Mais il s’agit toujours de rester éveillé plus longtemps le soir. De cette manière, ils désirent plus que jamais aller se coucher et ce moment devient quelque chose de positif pour eux ».

Si vous remarquez que vous avez du mal à dormir, plutôt que de chercher le sommeil pendant une heure, passez une heure éveillé.e en plus le soir. Et si vous êtes déjà dans votre lit, il suffit de faire l’inverse de ce que vous feriez pour vous endormir. Cela peut être de garder les yeux ouverts par exemple. « Je propose habituellement un exercice: regardez les coins du plafond avec vos yeux, ou imaginez que vous voyez une grande horloge devant vous et allez avec vos yeux du chiffre 3 à 6 à 9 à 12. Vous pouvez ensuite fermer les yeux un instant, les rouvrir et recommencer l’exercice. Au fur et à mesure, vous ressentirez un soulagement lorsque vous fermerez les yeux. Et comme les muscles et les nerfs de nos yeux sont étroitement liés à notre horloge biologique, au bout d’un certain temps, vous vous endormirez également », raconte la spécialiste dont l’interview a été relayée sur 7sur7. Alors, on tente ?

CIM Internet