Paris Match Belgique

Comité de Concertation : Voici toutes les nouvelles mesures prises

codeco

Le comité de concertation est en cours au Palais d'Egmont. | © BELGA PHOTO DIRK WAEM.

Santé

Le Comité de Concertation s’est réuni à 14h ce mercredi 22 décembre pour décider des nouvelles mesures sanitaires en Belgique.

 

Bien que le nombre de contaminations soit en baisse dans le pays, le variant Omicron inquiète les autorités. Le nouveau virus se propage rapidement alors que les fêtes de Noël et de Nouvel An approchent. Le GEMS (groupe d’experts chargés de conseiller le gouvernement) avait remis ce mardi 21 décembre son rapport, préconisent des restrictions drastiques.La conférence de presse a ensuite commencé à 18h15.

Voici les nouvelles mesures prises

  • Toutes les activités en intérieur sont interdites, y compris les cinémas et la culture (congrès, marchés de Noël, bowling, escape room, parc d’attraction…), sauf exceptions comme le sport (infrastructures sportives, salles de fitness,…), les musées, les bibliothèques qui pourront rester ouvertes. Les mariages pourront avoir lieu.
  • Le public sera interdit lors des compétitions sportives, à l’intérieur comme à l’extérieur, y compris dans les stades (professionnel et amateur compris).
  • On ne pourra faire du shopping qu’à deux personnes maximum (enfants non-compris)
  • Pas de changement pour l’heure de fermeture de l’Horeca. Pas de bulles instaurées.
  • Les événements de masse en intérieur sont supprimés (comme les marchés de Noël sous tente)
  • Pas de changements pour les écoles: reprise le lundi 10 janvier, avec masque dès 6 ans (obligatoire partout en intérieur, y compris en classe) et pour le secondaire, enseignement hybride (distanciel et présentielle).

« Si nécessaire, nous prendrons des mesures plus strictes », a d’ores et déjà annoncé Alexander De Croo. « (…) Nous sommes conscients de la dureté de ces mesures, nous savons que ça fait mal. Après une années de gros efforts, après une année où de nombreux Belges ont décidé de se faire vacciner, nous aurions aimé un Noël différent. Mais pensons au Noël de l’année dernière: les restaurants étaient fermés, il y avait une bulle… Ce n’est pas le cas cette année. »

CIM Internet