Paris Match Belgique

Pourquoi il ne faut jamais prendre cette place très convoitée quand vous êtes dans un avion

hublot avion voyage peau

Image d'illustration. | © Unsplash.

Santé

Envie d’être côté hublot ? On vous le déconseille, sauf si vous êtes bien protégé.

On est toujours très tenté par un siège côté hublot lorsqu’on s’envole pour nos vacances. Pour admirer les lumières de la ville de nuit, voir le soleil se lever au petit matin ou rêver face à l’immensité des cieux. Et pourtant, cette habitude peut se révéler très dangereuse pour notre peau.

Lire aussi > Meghan Markle : Cette astuce qu’elle a piquée à Leonardo DiCaprio pour éviter les bactéries en avion

Sortez couvert

C’est le tiktokeur spécialiste voyage @laxtoluxury qui nous rappelle que s’asseoir côté fenêtre dans l’avion a des conséquences néfastes sur notre épiderme. Car lorsqu’on est juste à côté de la vitre, les rayons UV sont bien plus puissants qu’au sol et les risques de mélanome sont multipliés.

Comme le note GQ Mexico, qui s’appuie sur une étude du Cancer Council britannique, les pilotes et le personnel de cabine ont en effet deux fois plus de mélanomes que le commun des mortels. Et même si de plus en plus d’avions sont équipés de technologies freinant la propagation des rayons UV, il est préférable de se protéger de la meilleure des manières.

Lire aussi > Non, mâcher un chewing-gum en avion n’est pas une bonne idée

Et la protection adéquate n’est autre qu’une crème de jour FPS 30+ minimum, si vous voulez voyager côté hublot sans inquiétude. Une protection vivement recommandée par les dermatologues pour une utilisation quotidienne, même par temps couvert, et ce afin d’éviter toute type de mélanome et le vieillissement de la peau.

 

 

Mots-clés:
santé voyage peau avion hublot
CIM Internet