Paris Match Belgique

« Ça nous regarde ! » : focus sur une maladie qui touche 200 000 Belges

En Belgique, une personne sur dix est atteinte de cette maladie de l'oeil après 50 ans. | © DR

Santé

Jusuq’au 16 octobre, Eqla (ex-Œuvre nationale des aveugles) lance sa campagne annuelle. Cette année, la sensibilisation porte sur la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) et incite au dépistage. Cette dégénérescence est une maladie de la rétine qui agresse la vision centrale.

 

La DMLA  déforme la vue en faisant progressivement apparaître une tache noire au centre de la vue. Les lignes droites deviennent courbes et les visages deviennent flous. En Belgique, cette maladie touche 200.000 personnes. Et il existe non seulement de plus en plus de cas de DMLA précoce (avant 60 ans), mais la maladie apparaît aussi de plus en plus tôt sous sa forme agressive.

À l’occasion de cette campagne, des affiches logées, entre autre, aux arrêts de la Stib, du TEC et du réseau Villo inviteront les passants à réaliser un test gratuit qui peut « leur sauver la vue ». « En Belgique, la DMLA touche une personne sur dix après 50 ans. Et malheureusement, les cas augmentent à raison de 2 % chaque année », explique Rafal Naczyk, porte-parole d’Eqla. La dégénérescence maculaire liée à l’âge est une des causes principales de malvoyance après 60 ans.

« Les traitements actuels ne sont pas curatifs, mais permettent de stopper ou, du moins, de ralentir l’évolution de la maladie. Il est donc important de déceler rapidement les premiers symptômes, et de se faire régulièrement dépister », explique le porte-parole d’Eqla. Et d’insister : « Nous conseillons un dépistage régulier chez votre ophtalmologue à partir de 55 ans, et à partir de 50 ans s’il y a des cas de DMLA dans votre famille. »

L’objectif d’Eqla est d’inciter les gens à prendre soin de leur santé oculaire, dès le plus jeune âge. Mais aussi à mieux inclure dans la société celles et ceux qui ont perdu la vue ou sont en train de la perdre. Ainsi chaque année, un sujet différent sera abordé. Parfois, comme pour 2022, il s’agira d’une maladie. À d’autres moments, d’un enjeu social.

Faites-le test

1. Fixez le point au centre de la grille et cachez un œil pendant 5 secondes

2. Répétez le test en vous cachant l’autre œil

Les lignes apparaissent déformées ou une tache sombre apparaît ? Consultez rapidement un ophtalmologue.

 

©DR

Ancienne institutrice, Maggy, 76 ans, a du mettre fin à sa carrière très brutalement. « J’avais une vie très active et à 53 ans, on m’a annoncé que j’allais sans doute perdre la vue». Elle raconte son histoire dans cette vidéo.

En Belgique ?

En Belgique, on considère qu’1 personne sur 1000 est aveugle et 1 personne sur 100 est malvoyante (estimations de l’OMS).

Certaines maladies oculaires ne présentent aucun symptôme au début. Elles peuvent évoluer très lentement et, si on les dépiste à temps, elles peuvent être maîtrisées. Pour d’autres, le diagnostic est irrévocable. Prenez rendez-vous chez votre ophtalmologue, au moins 1 fois par an. Ça peut vous sauver la vue.

Ce jeudi 13 octobre : journée mondiale de la vue

Créée par l’OMS, la Journée mondiale de la vue a lieu chaque année le deuxième jeudi d’octobre. Elle permet d’être mieux sensibilisé sur la perte de l’acuité visuelle et de s’engager davantage à garantir à tous le droit à la vue. Des centaines de manifestations sont organisées dans le monde pour faciliter l’accès aux services de santé pour la prévention et le traitement des affections oculaires.

Mots-clés:
maladie vue yeux
CIM Internet