Paris Match Belgique

Demain : un monde plus chaud, un monde plus con ? 

Chaleur et réflexion ne font pas bon ménage, selon une étude d'Harvard. | © Dumb and Dumber, Universal Pictures.

Sciences & Espace

Les vagues de chaleurs peuvent affecter les capacités de penser et de prendre des décisions.

 

Des chercheurs de Harvard affirment que les vagues de chaleur peuvent diminuer votre capacité à penser clairement et rapidement. En 2016, l’étude s’est penchée sur les performances de 44 étudiants durant les canicules de Boston. La moitié des étudiants étaient placés dans un dortoir neuf équipé de climatisation tandis que l’autre moitié vivait dans des dortoirs plus anciens, sans cette technologie. Au bout de 12 jours, les chercheurs leur ont demandé de passer un test d’intelligence sur leur téléphone dès qu’ils se réveillaient.

Les étudiants sans climatisation mettait 13% plus de temps à répondre et leurs réponses étaient plus fausses de 13%. Ces résultats indiquent que même quand la forte chaleur n’affecte pas directement la santé, elle peut toujours avoir des effets néfastes.

Avec Wibbitz.

Mots-clés:
chaleur cerveau
CIM Internet