Paris Match Belgique

De la vapeur d’eau découverte pour la première fois sur une des lunes de Jupiter

jupiter lune

Image d'illustration. | © Unsplash.

Sciences & Espace

Un étude confirme la présence de vapeur d’eau sur Ganymède.

 

En 1610, Galilée découvre quatre lunes de Jupiter : Io, Europe, Callisto et Ganymède. Aujourd’hui, une nouvelle étude a confirmé la présence de vapeur d’eau sur la plus grande lune du système solaire, Ganymède. Les résultats de cette nouvelle étude ont été récemment publiés dans la revue Nature Astronomy.

Les données antérieures et actuelles recueillies par le télescope Hubble de la NASA ont été observées. Les résultats confirment deux choses. Premièrement, la vapeur d’eau existe bel et bien dans l’athmosphère du satellite. Deuxièmement, elle serait le résultat de la transformation directe à sa surface de glace en gaz.

« Ces résultats suggèrent que la vapeur d’eau existe réellement dans l’atmosphère des corps glacés du système solaire externe », Lorenz Roth, auteur principal de l’étude, via Space.com. « On pense que le Ganymède abrite de vastes océans qui couvrent une superficie supérieure à celle de la Terre. Il est probable que les océans existent à une centaine de kilomètres sous la croûte lunaire ».

Une telle découverte laisse à rêver. Car l’eau est souvent synonyme de vie. Qui sait, ce sera peut-être le cas sur Ganymède.

Mots-clés:
espace jupiter planète eau
CIM Internet