Paris Match Belgique

La règle des cinq secondes est-elle vraiment valable quand on fait tomber de la nourriture ?

La règle des cinq secondes est-elle vraiment valable quand on fait tomber de la nourriture ?

Mieux vaut ne pas la ramasser... | © Pixabay

Sciences & Espace

Les bactéries attendent-elles vraiment cinq secondes avant de contaminer ce chip que vous venez de faire tomber ?

 

Vous êtes en train de déguster un délicieux cookie quand un morceau tombe par terre. Ni une ni deux, vous le ramassez aussi vite que l’éclair. Vu qu’il a touché le sol moins de cinq secondes, vous mangez ce morceau de cookie sereinement. En effet, selon la croyance populaire, un aliment qui touche moins de cinq secondes le sol n’est pas contaminé par les bactéries. Une théorie que l’on pense scientifique, mais que l’on n’a jamais vraiment vérifié …

Et heureusement pour nous, de vrais scientifiques se sont chargés de contrôler cette théorie. Et sans grande surprise, c’est totalement faux, comme le révèle le magazine Sciences et Avenir.

Des chercheurs ont ainsi étudié la contamination de quatre aliments (pastèque, pain, pain beurré et bonbons gélatineux) lorsqu’ils étaient sur quatre surfaces différentes (bois, tapis, acier inoxydable et carrelage). Ils ont comparé les résultats suivant si l’aliment restait moins d’une seconde, cinq secondes, 30 secondes ou 300 secondes en contact avec la surface contaminée de bactéries. L’équipe a ainsi reproduit ces 128 scénarios 20 fois chacun, ce qui a donné 2 560 mesures de comparaison.

Les bactéries peuvent contaminer instantanément la nourriture

Cette étude publiée en 2016 dans la revue Applied and Environmental Microbiology conclut que dans tous les scénarios, l’aliment est bien contaminé par les bactéries. Elles peuvent – belle et bien – contaminer instantanément la nourriture. Cependant, « plus la nourriture reste longtemps au sol et plus le nombre de bactéries transférées du sol vers sa surface est important », précise Donald Schaffner, l’auteur principal de l’étude. Bien que la règle des cinq secondes ne soit pas scientifiquement vraie, elle n’est donc pas totalement fausse non plus.

Les chercheurs ont également découvert que la pastèque était l’aliment le plus vite contaminé, contrairement au bonbon qui était bien plus résistant. « Le transfert de bactéries vers la nourriture est facilité par le taux d’humidité de l’aliment », explique Donald Schaffner. Par contre, résultat plus étonnant, la nourriture sera moins contaminée en tombant sur un tapis que sur du carrelage.

Mots-clés:
bactérie Nourriture
CIM Internet