Paris Match Belgique

La Nasa dévoile une nouvelle image du télescope James-Webb

L'image en question, montrant la galaxie de la Roue de chariot et ses galaxies compagnes. | © NASA/STScI/ZUMA Press Wire Service

Sciences & Espace

Le télescope dernière-génération James-Webb a immortalisé la galaxie ESO 350-40, plus connue sous le nom de Roue de Chariot.

 

Nouvelle preuve que le télescope James-Webb (JWST) est tout à fait opérationnel. L’Agence spatiale américaine (Nasa) a dévoilé mercredi un cliché de la galaxie connue sous le nom de la Roue de Chariot en raison de sa forme évocatrice. Distante d’environ 500 millions d’années-lumière du Soleil dans la constellation du Sculpteur, cette galaxie ESO 350-40 tient sa forme du fait qu’elle a subi une collision violente avec une autre galaxie spirale.

«La vision infrarouge du nouveau télescope spatial permet de mettre en évidence beaucoup de jeunes étoiles situées dans l’anneau extérieur de la galaxie et qui restaient jusque-là masquées par de la poussière», explique le magazine spécialisé Ciel & Espace. Dans un communiqué, la Nasa a précisé la collision avait affecté la forme et la structure de la galaxie. «La Roue de Chariot arbore deux anneaux – un anneau intérieur brillant et un anneau coloré environnant. Ces deux anneaux s’étendent vers l’extérieur à partir du centre de la collision, comme des ondulations dans un étang après qu’une pierre y a été jetée. En raison de ces caractéristiques distinctives, les astronomes l’appellent ‘galaxie à anneau’, une structure moins courante que les galaxies spirales comme notre Voie lactée», peut-on lire.


La mission de James-Webb

L’une des missions principales de James-Webb, bijou d’ingénierie d’une valeur de 10 milliards de dollars et le plus puissant télescope spatial jamais conçu, est l’exploration du tout jeune Univers. Le 12 juillet dernier, la Nasa avait dévoilé les toutes premières images du JWST.
Une première démonstration qui visait à donner un aperçu de ses capacités dans ce domaine.

James-Webb avait été lancé dans l’espace il y a environ six mois, le jour de Noël, depuis la Guyane française par une fusée Ariane 5. En projet depuis les années 1990, il est posté à 1,5 million de kilomètres de la Terre. La publication de ces premières images marque le début de nombreuses années de recherches, qui sont appelées à transformer notre compréhension de l’Univers.

Mots-clés:
science espace télescope
CIM Internet