Paris Match Belgique

Rasta Claus : le père Noël a un cousin cool qui écoute du reggae et a des dreadlocks

Vidéo Société

Depuis 2012, Cleve Freckleton alias Rasta Claus enfile le costume d’un père Noël pas comme les autres pour les élèves de la Delia’s Special School à Bradford en Angleterre.

 

Dans certaines croyances et dans l’imaginaire de petits et grands, le père Noël est souvent représenté comme un vieux gros monsieur blanc, avec une grosse barbe et des cheveux gris, mais pour d’autres, bien qu’il soit toujours habillé en rouge, le père Noël n’a ni visage prédéfini ni couleur de peau et il peut être petit, mince…  Comme le rapporte le site Metro, Cleve Freckleton, 54 ans, originaire de Jamaïque, et professeur de musique à l’école Delia’s Special à Bradford en Angleterre, devient Rasta Claus chaque décembre depuis 2012. En effet, quand ses collègues lui ont demandé de se déguiser en père Noël pour les élèves, il n’a pas hésité une seconde.

Lire aussi > La mode stylée façon Père Noël

Pour ne pas perturber les enfants qui ont une image bien précise du père Noël, Cleve a donc développé le personnage de Rasta Claus, un cool cousin du père Noël (« Santa Claus » en anglais) qui aime bien écouter du reggae et a des dreadlocks. « Les enfants avec qui je travaillais avaient des besoins spéciaux, -certains étaient autistes- alors je ne voulais pas les perturber », explique-t-il. « J’ai donc décidé de créer un tout nouveau personnage de Noël avec sa propre histoire. Rasta Claus est l’enfant de Père Temps et Mère Nature ». Rasta Claus accueille les enfants dans une pièce spécialement aménagée où ils doivent trouver une pièce d’or donnée par Mama Africa, et qu’ils peuvent ensuite échanger contre un cadeau.

Rasta Claus, le père Noël rastafari de Grande-Bretagne. – © Capture d’écran YouTube @SWNS TV

Pour Cleve, cela permet de montrer aux enfants que si l’on donne quelque chose à la Terre, elle nous donne aussi quelque chose en retour : « Ma pensée est écologique, en ce sens qu’il est important de donner à la Terre, de planter des graines pour pouvoir donner à la Terre afin de récupérer quelque chose ». Et d’ajouter : « Plutôt que de se contenter de demander aux enfants ce qu’ils veulent pour Noël, on peut aussi leur demander ce qu’ils aimeraient donner à Noël. (…) Noël n’est pas juste question de recevoir, mais aussi de donner ».

Depuis ses apparitions, Cleve est inondé de demandes de toutes parts pour faire Rasta Claus : « C’est touchant d’être dans le personnage et de voir tout ce bonheur sur les visages des gens, les jeunes comme les plus vieux. Je vois des gens et des enfants de tous les milieux et de toutes les religions. C’est merveilleux de mettre de côté les problèmes et les divisions culturelles de ce monde et de créer de si beaux moments ».

CIM Internet