Paris Match Belgique

Rollers et KFC : Les traditions de Noël aux quatre coins du monde

Noël

Et Noël au soleil, ça donne quoi ? | © Flickr/Sarah_Ackerman

Société

Tour d’horizon des us et coutumes de Noël pour savoir comment on fête la naissance de Jésus à l’autre bout du globe.

En Belgique, Noël rime souvent avec famille, repas (trop) gourmand, mamy un peu pompette et échange de cadeaux. Mais dans d’autres pays, les festivités du 24 et 25 décembre sont bien différentes de chez nous et s’éloignent encore plus de la fête religieuse.

Dans l’assiette

Au Japon, avec seulement 1% de la population de confession chrétienne, Noël est avant tout une fête où l’on pense à son estomac. Un peu comme chez nous ? Depuis la fin des années 70, la chaîne de fast-food KFC s’est imposée comme le lieu incontournable pour passer le réveillon de Noël. L’événement est devenu tellement populaire qu’il faut souvent réserver son menu des mois à l’avance.

Lire aussi > Contre la déprime hivernale, on a testé la luminothérapie

Si en Belgique, les enfants laissent un verre de lait et un biscuit au Père Noël le 24 décembre au soir, en Irlande, ils redonnent du courage au bonhomme rouge et blanc avec un verre de Guinness, un verre de whisky ou du pâté à la viande.

Le « Caganer » d’Espagne

En Catalogne, on ajoute un autre santon à la crèche, de préférence dans un endroit un peu caché : le « Caganer », traduit littéralement en « Chieur ». Accroupi, pantalon baissé, l’homme qui défèque représenterait la prospérité et de chance pour l’année à venir puisqu’il fertiliserait la terre avec ses excréments.

Lire aussi > [En écoute] La playlist de Noël de 2017

La chance et la prospérité est aussi importante en Ukraine. Un conte ukrainien raconte qu’une veuve pauvre et incapable de s’acheter des décorations de Noël, a retrouvé son arbre magnifié par une araignée qui avait tissé sa toile sur ses branches. C’est pourquoi les sapins dans les familles ukrainiennes sont ornés d’une fausse araignée.

Noël toujours religieux

Au Mexique, on organise la Posada dans les villages. Du 16 au 24 décembre, les villageois se promènent par petits groupes de maison en maison pour demander l’hospitalité. Une façon de recréer le voyage de Joseph et Marie, de Nazareth à Bethléem. Lors des festivités, les Mexicains prient et reconstituent des scènes de la Nativité.

Lire aussi > Expédition à Pôle Nord, la ville où c’est Noël toute l’année

Un peu plus loin à Caracas, capitale du Venezuela, les habitants se rendent le matin de Noël à la messe, en rollers. De nombreuses routes du centre-ville sont ainsi fermées à la circulation jusqu’à 8h du matin pour permettre aux patineurs de rouler en paix et en toute sécurité.

Mots-clés:
Noël tradition fête
CIM Internet