Paris Match Belgique

La NASA accueille Luciana, la poupée astronaute qui veut promouvoir les sciences chez les filles

Les filles se désintéressent des sciences une fois arrivées à l’adolescence. Les causes ? Les stéréotypes de genre, mais aussi le manque de modèles. | © NASA / AMERICAN GIRL

Société

L’agence spatiale a collaboré avec « American Girl », une collection de poupées en phase avec l’actualité. Le but ? Créer des vocations. 

Du haut de ses 11 ans, Luciana Vera a des rêves pleins la tête. Tête qu’elle tourne constamment vers les étoiles, car elle se verrait bien être la première femme astronaute à poser les pieds sur Mars. Mais Luciana n’est pas une fillette comme les autres, c’est une poupée. Fruit de la collaboration entre la NASA et la ligne de jouets « American Girl », son rôle est  de suggérer aux filles que les sciences, c’est aussi pour elles. Et, pourquoi pas, susciter quelques vocations au passage.

Lire aussi > La NASA veut inspirer les nouvelles générations avec des affiches rétro-futuristes 

Stéréotypes de genre et manque de modèles

Car les études actuelles tendent à montrer qu’elles se désintéressent des sciences au sens large une fois arrivées à l’adolescence. L’une de ces études, menée par Microsoft en Europe cette année, explique ce phénomène par les stéréotypes de genre, mais aussi par le manque de modèles pour les femmes. Pour y remédier, la poupée en phase avec l’actualité est donc la « Girl of the Year » de l’année 2018.

« Encourager les enfants à avoir un rêve et à le poursuivre »

La NASA explique sur son site officiel qu’elle a travaillé main dans la main avec « American Girl » « pour partager l’excitation de l’espace avec le public, et en particulier pour donner envie aux jeunes filles et garçons de s’intéresser à la science, à la technologie, l’ingénierie et les maths ». « Encourager les enfants à avoir un rêve et à le poursuivre, aussi gros soit-il, en montrant que c’était tout à fait possible pour tout le monde », tel est le souhait de Megan McArthur, une astronaute – en chair et os – de la NASA qui participé à l’aventure.


ABC Breaking News | Latest News Videos

Le jouet, disponible en vente limitée, a été présenté lors de l’émission « Good Morning America ». Des petites filles parées pour la conquête de l’espace ont toutes eu une nouvelle poupée. Et un nouvel objectif ?  « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles », disait justement Oscar Wilde.

CIM Internet