Paris Match Belgique

Horoscope mondial : Que nous réservent les planètes pour 2018 ?

Placée sous le signe de Jupiter et Scorpion, 2018 pourrait insuffler un vent d'optimisme, tant au niveau individuel que collectif. | © PHOTO : HENDRIK SCHMIDT/dpa

Société

3… 2… 1… 2018, on y est. À l’heure où s’échangent étreintes et meilleurs voeux, comment la nouvelle année que tout le monde souhaite bonne (voire meilleure) s’annonce-t-elle selon les astres ?

 

Les incertitudes quant à l’avenir suscitent angoisses et inquiétudes pour bon nombre d’entre nous. Témoin d’une crise polymorphe persistante (politique, économique, religieuse, climatique, sociale, médicale, …) et après une année 2017 difficile, tout un chacun souhaiterait voir l’horizon s’éclaircir pour 2018. Si l’année à venir « ne sera pas pire », comme l’affirmait le célèbre astrologue Pavel Globa, elle ne sera pas forcément meilleure pour autant. D’après cet éminent astrologue russe, réputé pour avoir prédit l’effondrement de l’URSS et l’attentat du 11 septembre aux États-Unis, « il ne faudra pas s’attendre à de grands changements avant 2020 ».

Lire aussi > Sept rendez-vous à ne surtout pas manquer en 2018

En attendant, que disent les planètes sur le sort que nous réserve 2018 ? Si les maîtres de l’astrologie ne s’entendent pas toujours sur leurs prédictions, ils tentent d’offrir des clés de lecture pour comprendre les grandes mutations du monde. Contactée par Paris Match Belgique, l’astrologue française Belena nous livre sa lecture personnelle des cartes du ciel. De Pluton en Capricorne, jusqu’à Neptune en Poissons en passant par Jupiter en Scorpion, petit condensé des prévisions astrologiques pour l’année 2018.

« Tout s’accélère »

« Un cycle se termine pour donner naissance à un nouveau cycle. Le monde change, profitons pour changer avec lui et accueillir ce que l’Univers nous propose ». C’est avec ces mots que Belena résume l’horoscope mondial 2018. Mais l’avénement de ce « nouveau cycle » ne se fera pas l’année prochaine car comme le précise notre astrologue, 2018 ne fera que poursuivre un cycle de « transformation planétaire » déjà démarré en 2008 et qui courra jusqu’au-delà de 2023. Ainsi, « depuis 2008, nous assistons à une bataille des titans planétaires, ce qui signifie une crise majeure pour l’humanité affectant tous les secteurs d’activités », indique-t-elle. Comme peuvent en attester les multiples batailles sur l’échiquier géopolitique et autres bouleversements au sein des sociétés, « tout s’accélère ». « Nous sommes à un point de bifurcation entre l’autodestruction et l’évolution », poursuit-elle.

Photo d’illustration. Flickr : Public Domain Photography

Le syndrome du Titanic

Plutôt que de détailler l’horoscope de chaque signe astrologique, Belena s’est penchée sur la tendance générale pour 2018. Transformations, renversements, révoltes, peur, introspection, réforme… Si l’on en croit les planètes, tous ces termes pourront désigner l’année à venir, notamment les grands chambardements qui se préparent sur la carte du monde. « C’est une période très difficile, notre sentiment de sécurité est remis en question et nous sommes confrontés à des choix radicaux, à assumer, à aller de l’avant et effectuer un tournant décisif sur nos modes de vie », indique notre astrologue. Avec Pluton en Capricorne, « dieu des enfers et grand justicier », précise-t-on, « c’est la transformation, la transmutation de l’être humain, de la société, qui nous fait passer par des crises, des mues souvent douloureuses ». Des crises qui ne sont pas prêtes de se calmer, notamment sur le plan économique. « Les mois à venir feront que ça passe ou ça casse », ajoute Belena. « Au niveau mondial, nos dirigeants semblent ne pas entendre que le
bateau coule, on continue de ramer et il n’y a pas assez de canots pour tous. C’est le syndrome du Titanic ».

Messages (positifs) cachés

Placée sous le signe de Jupiter et Scorpion, la nouvelle année pourrait également insuffler un vent d’optimisme, tant au niveau individuel que collectif. « Jupiter représente l’ouverture au monde, l’expansion, la confiance, la foi, la philosophie, et relie l’homme au Cosmos ». « Jupiter en Scorpion, c’est une quête de transparence, de vérité qui fait ressortir ce qui est caché, et nous aider à trouver les compromis dans les différents pays en guerre », poursuit-elle, précisant que cette période peut aussi aller vers la démesure et les excès en tout genre.

Lire aussi > Pourquoi l’année 2018 sera effectivement violette

Aussi, 2018 risque de renforcer certaines valeurs appelées par les vagues de protestations ayant parcouru le monde. Tout comme le soulèvement général contre le harcèlement sexuel dont le message, indique l’astrologue, « va beaucoup plus loin que la sexualité ». En attirant l’attention sur la chosification de la femme, « il invite à prendre conscience de la nécessité d’aborder les relations hommes-femmes et humaines en général sur un plan d’égalité et de respect ». Dès lors, en 2018, des messages d’aspiration au partage, à la solidarité, à l’égalité et au respect reviendront marteler les consciences à travers l’actualité mondiale.

CIM Internet