Paris Match Belgique

Face au risque d’obésité, les soldats de la Légion espagnole soumis au régime sec

Des mesures ont été prises pour que les soldats perdent entre 500 grammes et un kilo par semaine. | © AFP PHOTO/ JORGE GUERRERO

Société

Face aux craintes de voir ses soldats devenir obèses, l’armée espagnole a mis en place une série de mesures, dont celle de leur imposer un régime.

 

Connus pour leur uniformes pastel, leur marche saccadée et leur vive endurance, les membres de la Légion espagnole vont bientôt devoir se serrer la ceinture, et dans le sens propre du terme. Depuis quelques temps, le tour de taille et la forme physique des légionnaires inquiètent l’armée espagnole, poussant cette dernière à réagir.

« La Légion a fini dans une situation qui nécessite une série de mesures pour réduire l’excès de poids parmi son personnel », a reconnu le quartier général de l’unité dans un document interne rapporté par le quotidien espagnol El Pais.

Des soldats de la Légion espagnole. AFP PHOTO / JORGE GUERRERO

Perdre entre 500g et 1kg par semaine

D’après le journal local, le document stipule que plusieurs facteurs sont à l’origine du problème. Si la menace de l’obésité plane au dessus des couvre-chefs des légionnaires, c’est notamment parce qu’il n’y a pas assez d’installations pour l’entraînement physique et que la tranche d’âge moyenne des soldats semble trop élevée.

Lire aussi > Des soldats dénoncent leurs conditions de vie en vidéo

Comme le rapporte le Guardian, plus de 3 000 soldats ont dû subir des contrôles pour calculer leur indice de masse corporelle (IMC). Résultat, 6% d’entre eux possédaient un IMC de 30 ou plus, faisant d’eux des personnes souffrant d’obésité. Sans plus attendre, l’unité militaire a pris le taureau par les cornes. Examens médicaux, conseils nutritionnels, programmes d’exercices… Tout a été mis en place pour faire en sorte que les soldats un peu trop grassouillets perdent entre 500 grammes et un kilo par semaine.

Nous voulions simplement leur donner un coup de main.

L’objectif, selon un porte-parole de l’armée, améliorer le bien-être des légionnaires. « La réaction a été très positive et les premiers résultats sont bons », a-t-il déclaré. « Nous constatons beaucoup de motivation personnelle même si perdre des kilos, c’est difficile. » Pour la célèbre Brigade, cette initiative est nécessaire pour conserver sa popularité. Sans quoi elle serait « condamnée à perdre son prestige en tant qu’unité combattante ». Si être « trop gros » dans les rangs des bataillons semble mal vu par la Légion, elle a toutefois reconnu que « l’embonpoint peut être dû à des facteurs culturels, pathologiques ou même psychologiques qui doivent être correctement pris en compte ».


				
CIM Internet