Paris Match Belgique

Nouveau rebondissement dans l’affaire Dupont de Ligonnès au monastère de Roquebrune-sur-Argens

Xavier Dupont de Ligonnès est toujours recherché

Société

L’enquête sur la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès est relancée. Selon nos informations, trois ou quatre personnes ont aperçu un homme au signalement proche de celui du père de famille soupçonné d’avoir tué cinq membres de sa famille en avril 2011.

Ouest France précise sur son site Internet que la PJ mène des investigations ce mardi matin au monastère de Roquebrune-sur-Argens (Var). C’est dans cette commune que l’homme a été vu la dernière fois sur une caméra de vidéosurveillance à l’hôtel Formule 1 de la commune. C’est aussi à proximité de cette localité, à Lorgues, que les époux Dupont de Ligonnès ont habité dans les années 90. Selon Ouest France, les témoins auraient aperçu le fugitif à à la messe du monastère Saint-Désert-des-Carmes à Roquebrune-sur-Argens, information qui nous a été confirmée. A-t-il noué des amitiés avec les moines de ce monastère au point de pouvoir s’y cacher, ses meurtres une fois commis ? Catholique, Xavier Dupont de Ligonnès participait activement à des discussions théologiques. Les moines de ce monastère ont fait voeu de silence, ce qui en fait l’endroit parfait pour se retirer du monde.

Lire aussi > Affaire du Nautilus : Peter Madsen reconnaît avoir découpé le corps de Kim Wall

Il faut néanmoins être prudent : en 2015, un squelette avait été retrouvé dans la forêt de Bagnols, mais après expertise, rien ne le liait à Xavier Dupont de Ligonnès. Les enquêteurs étudient plutôt la piste d’un passage au monastère, plutôt qu’un établissement durable dans les lieux. Les monastères des Déserts ont été fondés à la fin du XVIe siècle par Thomas de Jésus, précise le site consacré au Saint-Désert de Roquebrune-sur-Argens. On y mène une vie érémitique de prière, de pénitence et de solitude dans le silence et l’entraide fraternelle, ajoute le descriptif. En dehors des permanents, seuls y sont admis les Frères Carmes venant y passer un temps de retraite. Le monastère a d’ailleurs démenti à Var Matin que Xavier Dupont de Ligonnès s’y trouve.

CIM Internet