Paris Match Belgique

En Australie, l’insupportable cruauté envers les koalas

En novembre dernier, un koala avait été retrouvé mort avec les oreilles coupées dans l'État de Victoria, en Australie. | © Flickr : Pascal

Société

En Australie, une association de défense des koalas a découvert un marsupial mort, vissé à un poteau. Un acte jugé « révoltant » sur les réseaux sociaux.

 

« On a eu quelques fois des koalas atteints par balles, ou délibérément renversés en voiture, mais c’est la première fois qu’un cinglé visse un koala à un bâtiment ». C’est la réaction du président de l’association Koala Rescue Queensland (KRQ) après avoir découvert le corps sans vie d’un koala… vissé à un poteau.

Écœurant

Alertée ce mercredi 10 janvier que l’animal avait grimpé sur un abri à pique-nique dans un parc près de Gympie, dans l’est de l’Australie, l’association de défense du marsupial est arrivée trop tard sur les lieux du crime. Un crime cruel et gratuit.

Lire aussi > Comment Instagram veut lutter contre les selfies avec des animaux sauvages

« Ce pauvre koala a été vissé à un poteau avec des vis industrielles », s’est insurgée l’association sur Facebook. « Il est décédé mais on ne sait pas s’il l’était au moment où il a été fixé à la structure ». Et la photo fait froid dans le dos. Au point d’avoir fait réagir de nombreux internautes, dénonçant un « acte révoltant ». Un jour après sa publication, la post qui comptabilise déjà près de 3 000 réactions et 1 400 commentaires a été repartagé plus de 4 700 fois.

Maltraitance à outrance

Si la situation suscite autant d’indignation, c’est aussi car elle est de plus en plus courante en Australie. Maltraitance, mutilations, blessures… Depuis quelques temps, la police australienne s’inquiète du sort des koalas, de kangourous ou encore de wallabies. Maltraitées et souvent tuées par des actes particulièrement sauvages, les bêtes sont pourtant emblématiques dans le pays. Face à ce genre de scènes jugées « troublantes et écœurantes » par les services de police, le directeur du Koala Rescue Queensland a déclaré à ABC : « Qu’est-ce qui ne va pas dans notre société ? Ca fait tout simplement profondément mal au cœur ». En novembre dernier, un koala avait été retrouvé mort avec les oreilles coupées dans l’État de Victoria. Peu de temps après qu’un kangourou ait été tué par balles puis déguisé et attaché à une chaise dans la même région.

Lire aussi > Tristesse : en Australie, les koalas n’ont plus nulle part où aller

Afin de mettre la main sur les auteurs du crime, la KRQ appelle sur sa page Facebook à quiconque ayant des informations sur les potentiels suspects de contacter la Society for the Prevention of Cruelty to Animals (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux). D’autant que pour les koalas, la situation est déjà critique. Menacé d’extinction car privé de son habitat naturel, le symbole de l’Australie est bel et bien en danger.

CIM Internet