Paris Match Belgique

Anvers secouée par une explosion et l’effondrement de plusieurs bâtiments du quartier étudiant

L'explosion a eu lieu dans le quartier étudiant © Belga | © BELGA PHOTO DIRK WAEM

Société

Les 3 personnes qui se trouvaient encore dans les décombres à la suite de l’effondrement de plusieurs bâtiments dans un quartier étudiant à Anvers, au Paardenmarkt, ont pu en être dégagées, ont annoncé dans la nuit la police et les services de secours.

Au cours de la soirée, 7 personnes en tout ont ainsi été secourues des débris. Parmi les 3 secourues en toute fin de soirée, une avait été coincée par la chute de débris et se retrouvait physiquement entravée. « Les deux autres n’étaient pas coincées, mais étaient à un endroit difficilement accessible », précise Kristof Geens, des pompiers d’Anvers. Les ruines ont fait l’objet de recherches minutieuses cette nuit, avec deux chiens de la Protection civile, afin de s’assurer qu’il ne restait pas d’autres victimes dans les décombres. « Nous n’avons pour le moment pas de raison de le penser, mais nous ne pouvons rien exclure », indiquait ce lundi soir le porte-parole de la police Wouter Bruyns.

Lire aussi > Naufrage en eaux troubles, la curieuse histoire du Badboot

Une ambulance et une équipe SMUR sont restés préventivement cette nuit sur place, ainsi qu’une équipe du service DVI d’identification de victimes, de la police fédérale. Le bourgmestre Bart De Wever est quant à lui descendu sur les lieux de l’explosion pour être briefé sur la situation. Il était question d' »entre 10 et 20 blessés », dont plusieurs seraient grièvement atteints. Trois bâtiments ont été détruits par l’explosion. Les deux bâtiments attenants, ainsi qu’une construction située à l’arrière, ont été également lourdement endommagés.

Les recherches continuent

Selon un nouveau bilan communiqué en milieu de nuit, l’explosion et l’effondrement de plusieurs bâtiments qui a suivi, ont fait 14 blessés. Parmi les personnes blessées, une est dans un état critique, et 5 autres peuvent être considérées comme des blessés graves, indiquent la police et les pompiers. Les 8 autres sont des blessés légers. Le dégagement des débris pourrait durer plusieurs jours. Dans un premier temps, la recherche d’éventuelles nouvelles victimes, à l’aide de chiens renifleurs, se poursuit.La plupart des habitants des 6 bâtiments touchés ont pu trouver refuge chez des proches. La Ville a également prévu de l’hébergement pour deux à trois familles, dans le quartier.

CIM Internet