Paris Match Belgique

Plaquée au mur et menottée pour avoir posé son pied sur le siège d’un métro

Image d'illustration. | © Flickr : Alethea N

Société

Une plainte a été déposée auprès du Département de Police de Los Angeles, incitant les autorités à ouvrir une enquête sur cette arrestation jugée disproportionnée.

 

La scène s’est déroulée il y a quelques jours à Los Angeles. Après avoir eu l’audace de poser son pied sur le siège d’une rame de métro de la station Westlake/MacArthur Park, une adolescente s’est fait violemment interpellée par un agent de police. Priée de descendre du train pour son infraction, la jeune-femme a refusé tandis qu’elle tentait de récupérer ses affaires personnelles. Le policier l’a alors attrapé par le bras avant de la tirer hors du wagon et la plaquer contre le mur en lui tenant les mains, sous la stupéfaction des autres passagers.

« Vous croyez que vous avez le droit de faire ça ? », lui a lancé alors une femme présente au moment de l’arrestation. « Bien sûr, je peux », a répondu l’agent. Accusant l’agent de faire preuve d’abus de pouvoir, plusieurs personnes ont protesté en précisant que la jeune fille n’avait que 18 ans. Ce à quoi le policier aurait répondu « je m’en fous », rapporte le Los Angeles Time.

« C’est du racisme ! »

Dans le brouhaha des insultes, l’agent de police reste imperturbable et réclame avec insistance la carte d’identité de la jeune femme. Une pièce d’identité qu’elle était justement sur le point de se procurer alors qu’elle atteignait tout juste la majorité. « Ce n’est pas juste de m’éjecter du métro comme ça », s’est-elle défendue. « Il n’y a aucune loi qui dit que je n’ai pas le droit de m’asseoir de cette façon, j’ai payé pour être ici ! », a-t-elle ajouté au policier qui s’est contenté d’un : « Ce sont les règles du métro ». Prenant la défense de l’adolescente, une femme s’est ensuite interposée pour insulter l’agent, rapidement soutenu par d’autres policiers arrivés en renfort. « C’est du racisme, voilà ce que c’est ! », a crié la deuxième femme, elle-même arrêtée de façon brutale.

Lire aussi > L’élection de Donald Trump nous a rendus plus ouvertement racistes

Filmée par les caméras de surveillance, la vidéo a été rendue publique ce lundi 22 janvier et a aussitôt été partagée et commentée des millions de fois en suscitant l’indignation. Une plainte a été déposée auprès du Département de Police de L.A, incitant les autorités à ouvrir une enquête sur cette arrestation jugée disproportionnée. Le scandale intervient au lendemain d’une récente réforme du Département de Police de Los Angeles concernant les règles de bonne conduite à respecter dans les transports, précise le Los Angeles Times. Parmi les nouvelles interdictions : manger, boire, vapoter, jouer, jeter des déchets et… placer des pieds ou des chaussures sur des sièges.

Les deux femmes ont officiellement été arrêtées lors de l’altercation, a déclaré le chef adjoint du Département Bob Green. L’adolescente a été citée pour conduite bruyante dans un transport public avant d’être relâchée. Celle qui a pris sa défense a été accusée de coups et blessures volontaires sur un agent.

CIM Internet