Paris Match Belgique

Une reporter de VTM devient la première « BV » transgenre

vtm

La rédaction de VTM. | © BELGA PHOTO JASPER JACOBS

Société

La journaliste anciennement connue sous le nom de Boudewijn Van Spilbeeck, active au sein de la rédaction de la chaîne flamande VTM depuis 28 ans, a annoncé lundi sa transition.

 

Dorénavant, elle s’appellera Bo Van Spilbeeck. Dans une lettre ouverte, la journaliste de VTM explique « vivre dans la dualité entre son corps d’homme et ses sentiments de femme » depuis des dizaines d’années. Bo Van Spilbeeck indique être le premier visage connu de Flandre à franchir le pas de l’opération de changement du rôle de genre de manière permanente. « Je me rends bien compte que cette annonce peut être un choc pour certains », écrit-elle. « Mais j’espère pouvoir jouer un rôle dans l’acceptation des personnes transgenres dans la société ».

Lire aussi > « Identify » : la série olympique qui sacre les athlètes transgenres

La reporter raconte qu’elle s’est sentie femme la première fois à l’âge de huit ans. « À partir de ma puberté et pendant mes années d’études, j’ai commencé à m’habiller en tant que telle », poursuit-elle. Aujourd’hui âgée de 58 ans, elle raconte avoir envisagé de réaliser ce changement il y a quinze ans déjà. « L’esprit de l’époque ne me semblait cependant pas encore mûr pour cela. Je craignais aussi de perdre mon fantastique job, mes amis, et surtout ma chère famille », confie-t-elle. Bo Van Spilbeeck a deux enfants, nés en 1990 et 1991, et une épouse depuis trente ans. Finalement, elle explique avoir eu de plus en plus de problèmes à vivre cette dualité ces cinq dernières années. Le coming out de l’ancien champion olympique Bruce Jenner, qui a changé de sexe à 65 ans, l’a convaincue de franchir le pas.

« Chers gens, mille mercis pour vos réactions si chaleureuses. Cela me (et nous) donne une incroyable force. Demain vous lirez, entendrez et verrez toute l’histoire. J’espère que ça donnera un petit coup de pouce à l’acceptation des personnes transgenre et à ceux qui se battent avec les mêmes émotions ».

Lire aussi > « Transgenre », « fœtus », « diversité » : Donald Trump interdit à une agence de santé américaine d’utiliser ces mots

Dans un communiqué de presse, la rédaction de VTM Nieuws et l’ensemble du groupe Medialaan indiquent soutenir la décision de Bo. « Elle remplira les mêmes fonctions qu’auparavant », précise la chaîne. L’histoire de Bo, de sa décision et de sa transformation ont fait l’objet d’un documentaire qui sera diffusé mardi à 19h45 sur VTM. Elle prestera sa première journée de travail sous sa nouvelle identité ce mardi.

Avec Belga

CIM Internet