Paris Match Belgique

Le jour de la marmotte, l’hiver s’en irait mais pas Bill Murray

Marmotte Phil Punxsutawney

La marmotte est particulièrement observée en ce 2 février. Ca ne lui coupe pas l'appétit. | © IMAGO

Société

Le 2 février, les marmottes sont supposées prédire l’avenir météorologique en sortant de leur terrier. Pendant que Phil Connors revit sans cesse la même journée dans « Un jour sans fin ». Le jour de la marmotte, tradition américaine et canadienne, est devenu en 1993 un succès planétaire grâce au film avec l’épatant Bill Murray.

Et si c’était vrai ? Et si l’hiver se finissait vraiment en ce 2 février ? Ou si en sortant de son trou, la marmotte faisait demi-tour, apeurée par son ombre, et nous condamnait à six semaines supplémentaires d’un hiver long et rugueux ? C’est en tout cas, ce que la tradition du Groundhog Day ( jour de la marmotte en anglais) veut faire croire. Si la tradition, semblable à la chandeleur sur sa dimension « fin annoncée et fêtée de l’hiver », est avant tout nord-américaine, elle puise ses origines en Europe où l’on guettait, aux mêmes moments, la sortie de l’ours, du hérisson ou encore de la loutre pour savoir si le printemps était pour demain. Bref, selon les contrées, on guettait la sortie des animaux qui hibernaient. S’ils rentraient dans leur tanière après avoir pointé le bout du nez : l’hiver se prolongeait.

En Amérique du Nord, cette observation a pris des proportions de fête incontournable et les marmottes sont guettées à la sortie du terrier. Temps couvert, pas d’ombre et la marmotte sortira. Temps lumineux, la marmotte prendra peur de son ombre et rentrera se cacher, signal d’un hiver qui se prolongera. Au delà du folklore, le jour de la marmotte n’est pas dénué de raisons physiques. A cette période de l’hiver, le beau temps, grand soleil et ciel bleu, signifie généralement la présence d’un anticyclone arctique qui apporte son lot d’air froid.

Cette année, l’hiver devrait hélas durer encore six semaines : Phil la marmotte a vu son ombre. Comme le rapporte ABC NEWS, Phil la marmotte a vu déjà prédit plus de 104 hivers depuis 1887. Et ne s’est trompé qu’à dix reprises.

I got you babe !

Cette tradition n’aurait peut-être pas l’écho mondial si un certain Phil Connors alias Bill Murray ne s’était pas retrouvé coincé dans la ville, réelle, de Punxsutawney en Pennsylvanie. Et ce jour supplémentaire se répétera. Encore et toujours. Au son du tube de Sonny and Cher I Got You Babe. Un Bill Murray cynique et odieux en Phil Connors qui finira, on ne spoile plus grand monde, par sortir de ce maudit 2 février en alignant la journée parfaite. Sans suicide ni marmotte enlevée. Le film en qui personne ne croyait vraiment à sa sortie deviendra culte et sera même classé en 2011, 8ème meilleure comédie au monde.  Et donnera lieu à de nombreuses études et théories comme le relève Le Devoir .

La ville de Punxsutawney n’avait pas été choisie au hasard. C’est là que l’on retrouve la marmotte « Phil », la plus célèbre des marmottes américaines. Phil est même la marmotte «officielle» des États-Unis et serait, selon ses ardents défenseurs, la seule marmotte qui ne se trompe jamais !

 

CIM Internet