Comment le patriotisme américain est devenu le business très lucratif du Super Bowl

Comment le patriotisme américain est devenu le business très lucratif du Super Bowl

Image d'illustration | © Pexels

Société

En 2015, un rapport des républicains américains dévoilait que les grandes compétitions sportives étaient grassement payées pour rendre leurs hommages patriotiques.
Des drapeaux étoilés partout, l’hymne national chanté la main sur le cœur et finalement, les fameux avions de chasse survolant le stade en parfaite synchronisation avec la dernière vocalise de la chanteuse Pink : cette année encore, le Super Bowl a prouvé qu’il était une grande célébration sportive, certes, mais surtout un hommage à l’Amérique du Nord et à tout ce qu’elle représente.

Lire aussi > Super Bowl : Pourquoi le football américain n’aura jamais son heure de gloire à la télévision belge

Mais et si toute cette mise en scène patriotique n’était pas le fruit d’un véritable engagement national, mais plutôt d’une campagne savamment orchestrée par le gouvernement américain ? C’est en tout cas ce qui ressort d’un rapport de 150 pages datant de 2015, où les sénateurs républicains John Flake et John McCain dévoilaient les sommes investies par le Pentagone pour faire mousser le drapeau américain.

©Pexels

Depuis 2012, le gouvernement avait ainsi signé quelques 72 contrats en ce sens avec différentes ligues sportives américaines, dont la NFL – celle de football américain -, rapporte NPR. Au total, ce sont pas moins de 6,8 millions de dollars qui ont été dépensés pour multiplier les hommages patriotiques lors des grandes compétitions.

Malhonnêteté patriotique

Et c’est la NFL, la ligue dont le plus gros évènement est le Super Bowl – qui aurait empoché la plus grosse part du gâteau : 6 millions de dollars. Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, les perdants de la dernière finale, ont notamment empoché 700 000 billets verts. USA Today rapporte également qu’une grosse somme avait été confiée à l’équipe d’Atlanta pour rendre un hommage particulièrement vocal aux membres de la garde américaine.

Lire aussi > Le « Puppy Bowl » est le Super Bowl des chiots

Ce qui froisse surtout les Américains, c’est que ces saluts ne soient pas d’honnêtes témoignages de respect, mais soient motivés par l’appât du gain. « Les Américains à travers tout le pays devraient être profondément déçus que nombre de cérémonies honorant les troupes lors d’évènements sportifs ne soient pas réellement conduits par un sens du patriotisme, mais par le profit sous la forme de millions de dollars du contribuable, transférés du Département de la Défense à de riches franchises sportives pro« , écrivait notamment le sénateur John McCain dans son rapport. « Les fans devraient avoir la certitude que leurs héros locaux sont honorés pour leur service militaire honorable, et pas comme faisant partie d’une stratégie marketing« , ajoute-t-il.

©Pexels

Depuis cette sortie, la NFL a appelé ses équipes à ne plus accepter d’argent pour les hommages patriotiques, tandis que le Pentagone s’est défendu en affirmant que les dépenses faisaient partie d’un objectif de recrutement. La pratique a depuis été bannie.

 

CIM Internet