Paris Match Belgique

Cochons d’élevage : L’horreur sans précédent filmée en Espagne

Les militants l'affirment : certaines photos sont les plus choquantes jamais prises sur le territoire européen. | © Flickr : Animal Equality International

Société

Les militants de l’association Animal Equality l’affirment : certaines photos sont les plus choquantes jamais prises sur le territoire européen.

 

Ils ont vu la scène de leurs propres yeux et la décrivent comme un massacre sans précédent. Probablement l’une des pires situations observées en Europe dans les cas de maltraitance animale.

Lire aussi > Aux Pays-Bas, une police spéciale veille sur les animaux

Les images sont filmées dans une ferme de la commune espagnole d’Alhama de Murcia, fournisseur d’une marque de saucisses espagnoles vendues un peu partout en Europe. Dans ses caméras, l’association Animal Equality enregistre un film d’horreur quasi insupportable à regarder. Dans ces « scènes dégoutantes d’une cruauté illégale », les membres de l’association n’hésitent pas à zoomer, quitte à déclencher la nausée.

Du jamais vu

Porcs malades, déformés, avec des infections, des abcès ou des ulcères, des larves sur leurs plaies ouvertes… La liste des dégâts est longue. Au milieu des cadavres ou des corps à l’agonie, les survivants sont d’une faiblesse désarmante, incapables de se défendre ni même tenir debout.

Lire aussi > Vidéos en abattoir : choquer les âmes sensibles pour dénoncer des pratiques insensibles

Les militants l’affirment : certaines photos sont les plus choquantes jamais prises sur le territoire européen. « En ce qui concerne la négligence, c’est le pire que j’ai jamais vu », a déclaré Toni Shephard, directrice de l’association. « Laisser tant d’animaux souffrir pendant des jours et des semaines défie toute croyance. Je n’ai jamais rien vu de tel. » « Nous avons vu des porcs déformés par des hernies géantes et des abcès, des ulcères gravement infectés, du cannibalisme, des animaux morts en putréfaction près de ceux qui étaient encore en vie – apparemment sans aucun soin vétérinaire », a-t-il ajouté.

La situation apparaît d’autant plus grave qu’Animal Equality précise que ces animaux « malades » peuvent toutefois être envoyés à l’abattoir pour que les parties considérées comme « propres à la consommation » puissent être utilisées dans certains produit, notamment par la marque de saucisses espagnoles El Pozo.

Sur la ferme d’environ 900 porcs, une douzaine de multiples hernies et abcès ont été observés. © Animal Equality

Cruauté illégale

Réalisée en collaboration avec le programme d’investigation espagnol Salvados, l’enquête d’Animal Equality révèle que sur la ferme d’environ 900 porcs, une douzaine de multiples hernies et abcès ont été observés, se propageant parmi dans l’élevage aux conditions déplorables. « La pure négligence n’a aucun sens d’un point de vue économique – c’est fou », estime Toni Shepard dans les colonnes de The Independent. « Ce niveau de négligence et de cruauté dans n’importe quel élevage, qui plus est au sein de l’Union européenne, est un scandale absolu. »

L’association de protection des animaux a ainsi appelé les autorités espagnoles à donner suite aux conclusions et à poursuivre les personnes impliquées.

CIM Internet