Après la version STIB, les tricheurs sont mis à l’honneur par Monopoly

Les règles du Monopoly ont changé ! | © Flickr/WindRanch

Société

Monopoly ou comment vivre une vie rêvée sans les inconvénients de la dure réalité. Ce jeu mythique, créé en 1935 par un chômeur sans un rond, est certainement l’un des jeux de société le plus décliné au monde.

Distribué dans 114 pays et vendu à plus de 275 millions d’exemplaires, le fabricant a renouvelé sa version pour punir les tricheurs compulsifs. Cette fois, les règles ont changé ! Avez-vous déjà joué une partie de Monopoly sans tricher ? De nos jours, la question inverse ne se pose même plus ! C’est bien pour ça que le fabricant Hasbro lance une version spéciale tricheurs pour automne 2018.

Lire aussi > Monopoly et fruits de mer : Ces règles surprenantes imposées à la famille royale britannique

Nouvelles règles pour les tricheurs

Il va falloir redoubler de stratégies encore plus farfelues pour tricher au Monopoly. Il faut dire que les menottes accrochées au plateau de jeu annoncent directement la couleur.

Mais concrètement qu’est-ce qui a changé ? Le fabricant a décidé d’ajouter 15 cartes représentant les tricheries les plus connues afin d’avertir les honnêtes citoyens. Parmi les arnaques on retrouve : prendre des billets en plus à la volée, déconcentrer son adversaire pour avancer d’une case ou encore déménager un hotel dans un quartier plus “luxueux”. Si son adversaire n’a rien vu au bout d’un tour, le tricheur a droit à un hotel ou de l’argent. En revanche, si on découvre sa supercherie, le tricheur doit aller directement en prison où on lui passera les menottes.“Comme dans la vraie vie” selon Jonathan Berkowitz, vice-président de l’entreprise Hasbro qui édite le jeu.

Autre nouveauté, il n’y a plus de banquier désigné. Chaque joueur prend en charge le magot quand vient son tour, »ce qui facilite » les tricheries, selon Hasbro. Le but de la partie reste le même, gagner évidemment, mais avec des tricheurs confirmés à la table.

Lire aussi > La CIA utilise des jeux de société pour former ses agents

La carte de la diversité

Avec plus de 250 versions à son actif, entre classiques et collector, en voici quelques-unes trouvées sur monopolypedia, auxquelles nous aimerions jouer  :

Monopoly spécial STIB, une adaptation dont nous sommes fiers.

Dans cette édition spéciale, ce sont les transports en commun bruxellois qui sont mis à l’honneur. On y achète des abribus, des poteaux et des arrêts en parcourant Bruxelles tout en jouant.

Monopoly The Beatles (3 versions), un bel hommage au groupe mythique.

La monnaie c’est l’amour parce que “All you need is love”. Les gares sont des concerts tickets, les maisons ont été renommées par « Listening Parties » et les hôtels par « Concerts » et les pions illustrent leur meilleures chansons. Nostalgie et esthétisme sont au rendez-vous pour une belle partie.

Monopoly Nostalgie, un retour dans les années 30.

Le voyage commence à la création du jeu et traverse divers événements mondiaux pour nous prouver que Monopoly est resté jusqu’à nos jours. Fidèle à l’édition des années 50, le coffret divertissait déjà les gens à cette époque. Une version qui redonne vie à l’histoire.

Monopoly Nintendo, la parfaite combinaison entre jeu vidéo et jeu de société.

Dans cette édition collector, Mario, Luigi et les autres sont tous réunis sur une table de jeu et non sur un écran. Plus besoin de manettes pour jouer avec nos personnages préférés, retour en enfance assuré !

CIM Internet