Paris Match Belgique

Sauvé par des tortillas et des cookies, un homme survit à 16 jours de dérive dans l’Atlantique

(photo d'illustration) | © Pexels/Fancycrave

Société

En quittant les Bahamas avec son bateau, ce jeune homme ne pensait pas qu’il dériverait pendant deux semaines avec pour seuls vivres de la junk food.

 

À quasiment un an jour pour jour, Samuel Moss Jr. a revécu le même cauchemar. En effet, en février 2017, il avait dérivé pendant trois jours à proximité de l’île de Grand Bahama avant d’être retrouvé. Cette fois, la dérive a duré plus longtemps. Le 13 janvier dernier, le jeune homme de 23 ans, a quitté les îles Bimini aux Bahamas pour rejoindre Nassau, la capitale de l’archipel, avec son nouveau bateau. Mais le voyage qui devait durer initialement quatre heures s’est transformé en une dérive de… 16 jours. Ce à quoi Samuel ne s’attendait forcément pas. C’est d’ailleurs pour cela qu’il n’avait pris avec lui que de la junk food pour se substenter durant le trajet : des tortillas, des cookies et des bouteilles d’eau pour 12 jours.

Lire aussi > Miraculé, il échappe à la noyade après 56 jours de dérive en mer

Comme le rapporte Ouest-France d’après le Sun Sentinel, Samuel Moss Jr. est rapidement tombé en panne d’essence, l’immobilisant au beau milieu de l’océan. Ne le voyant pas arriver, ses proches ont rapidement donné l’alerte et le Bahaméen a alors été porté disparu. Samuel, qui a travaillé dans le passé comme sauveteur dans un complexe hôtelier de Nassau, avait emporté avec lui quelques bouteilles d’eau, des paquets de Doritos et des cookies. Des aliments auxquels ils doit sa survie. Il a confié « s’être laissé volontairement dériver jusque dans une zone au trafic maritime élevé afin d’être découvert » et ne « jamais avoir été perdu » et « avoir beaucoup prié ». Au cours de son périple, l’embarcation du jeune homme avait été fragilisée par une grosse vague, lui faisant perdre ses derniers cookies et menaçant de faire couler son embarcation.

Heureusement, le 29 janvier, l’homme a été sauvé au large de West Palm Beach en la Floride, à des centaines de milles marins de sa destination initiale. « Il a été secouru complètement à l’opposé de l’endroit où il se rendait », a raconté Chris Lloyd, chef des opérations de sauvetage à la Bahamas Air Sea Rescue Association. Déshydraté et dans un état de fatigue généralisé, l’homme a rapidement été transporté à l’hôpital duquel il est rapidement sorti, se portant aujourd’hui à merveille.

Mots-clés:
cookies tortillas
CIM Internet