Paris Match Belgique

PadMan Challenge : Le mouvement qui veut briser le tabou des règles

L'actrice bollywooodienne Twinkle Khanna et la mannequin Natalia Vodianova. | © Capture d'écran Instagram

Société

En soutien aux stars bollywoodiennes qui veulent briser le tabou des règles, Natalia Vodianova a posté son #PadManChallenge sur Instagram.

 

"Oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a pas de quoi avoir honte. C'est naturel !" Avec ces mots, la mannequin Natalia Vodianova rejoint officiellement les dizaines de stars bollywoodiennes qui depuis plusieurs jours, se rassemblent autour d'un hashtag : le Padman Challenge.

En selfie, la modèle russe s'affiche une serviette hygiénique à la main pour faire passer un message : Non, les menstruations n'ont rien de sale ou de honteux. Et afin de le porter haut et fort, elle invite les mannequins Emily Ratajkowski, Doutzen Kroes et Alexina Graham à se prêter au même jeu. L'objectif, briser le tabou autour des règles et oser en parler sans se cacher.

Yes, that’s a Pad in my hand & there's nothing to be ashamed about. It's natural! Period. ❤ I nominate @emrata @doutzen @alexinagraham 💗👍🏻 big shoutout to @twinklerkhanna for this initiative ❤️@Flotracker #LetsTalkAboutPeriods #UNFPA #PadManChallenge 🇷🇺 Да, вы не ошиблись, у меня в руке обычная гигиеническая прокладка. Месячные - это естественная часть жизни любой женщины, и мне бы хотелось чтобы тема женского здоровья могла свободно обсуждаться в любой стране мира. ❤ Давайте поговорим об этом @alexinagraham @emrata @doutzen 💗👍🏻@Flotracker #LetsTalkAboutPeriods #UNFPA #PadManChallenge

A post shared by Natalia Vodianova (@natasupernova) on

En Inde, la honte sur les règles

À l'origine du mouvement, le film Pad Man, du réalisateur Akshay Kumar. Dans son long-métrage sorti dans les salles indiennes le 9 février dernier, le cinéaste Indo-canadien s'attaque aux tabous des menstruations à l'heure où le sujet est rarement, voire jamais, abordé ouvertement dans le pays. Une honte générale associée aux règles qui va jusqu'à pousser les femmes à penser que leurs menstruations sont une vraie maladie. En filmant un acteur très populaire de Bollywood s'affichant avec une serviette hygiénique, Akshay Kumar ne s'attendait probablement pas à un tel élan de soutien sur la scène bollywoodienne.

Lire aussi > Un Américain invente de la colle pour retenir les règles des femmes

Peu de temps après la sortie officielle du film, plusieurs stars bollywoodiennes ont pris la pause sur les réseaux - avec comme même accessoire une serviette hygiénique - afin de s'exprimer au sujet des menstruations. Parmi elles, l'acteur de Bollywood Sidharth Malhotra, l'actrice indienne Twinkle Khanna et la célébrité sri-lankaise Jacqueline Fernandez. Tous trois, suivis par des dizaines d'autres, ont tweeté des photos d’eux-mêmes tenant une serviette hygiénique en faisant référence au film. Une "grande réussite" pour le réalisateur qui se félicite de voir que "les hommes et les femmes brisent le tabou".

L'hygiène menstruelle, une nécessité pour toutes

Lentement mais sûrement, le mouvement prend de plus en plus d'ampleur sur la toile, rassemblant aujourd'hui près de 20 000 participants. C'est que le tabou qui entoure les menstruations ne concerne pas que les Indiennes. Ainsi d'autres commencent à prendre la relève, comme Phumzile Mlambo-Ngcuka en Afrique du Sud, la secrétaire générale adjointe de l'ONU
chargée de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. "L'hygiène menstruelle est une nécessité pour chaque femme", écrit-elle pour rappeler - comme le fait le film - que toutes n'ont pas accès aux protections hygiéniques et souffrent d'infections menstruelles.

"Cessez le gaspillage"

Mais à l'heure où le PadMan Challenge fait de plus en plus parler de lui, les critiques émergent elles aussi. Certains accusent en effet le réalisateur Akshay Kumar d'utiliser ce mouvement dans l'unique but de promouvoir son film et de porter secrètement des valeurs anti-féministes. "Nous vivons dans un pays où beaucoup de femmes ne comprennent pas leur propre corps parce que nous refusons de leur enseigner (...) Beaucoup ne savent donc pas comment s'occuper de leurs menstruations, comment prendre soin de l'hygiène", lit-on sur le site Feminism in India. "Et se prendre en photo avec une serviette hygiénique à la main ne changera rien à la réalité du terrain", s'insurge-t-on.

Lire aussi > Flatulences, sexe, règles et linge sale : Sur Instagram, une artiste célèbre le (vrai) quotidien des femmes

Ailleurs, comme le note BuzzFeed, on reproche au mouvement PadMan Challenge de constituer un véritable gâchis dans un pays où les femmes peinent à se munir de protections hygiéniques, souvent beaucoup trop chères sur le marché. Plusieurs internautes ont ainsi prié les stars de Bollywood de distribuer les serviettes à celles dans le besoin, plutôt que de se prendre en photo avec... "La plupart de ces serviettes, une fois déballées, ne peuvent plus être utilisées", souligne-t-on. "C'est bien de participer au PadMan Challenge mais cessez le gaspillage, sérieusement !"

CIM Internet