Paris Match Belgique

La mère de Maëlys réagit sur Facebook : « Mon petit ange je n’ai pas pu te protéger de ce prédateur »

Maëlys, 9 ans, avait été portée disparue depuis le 27 août 2017 en France. | © BELGA/MAXPPP

Société

Plusieurs heures après les aveux de Nordahl Lelandais qui a finalement reconnu avoir tué la fillette, la mère de Maëlys a pris la parole sur sa page Facebook.

 

Soupçonné depuis des mois d’avoir enlevé et tué la petite Maëlys en Isère (sud-est de la France), et écroué depuis septembre dernier, Nordahl Lelandais, ancien militaire de 34 ans et suspect numéro 1 depuis le début de l’affaire est finalement passé aux aveux. Non invité au mariage -où avait été aperçue pour la dernière fois la fillette de 9 ans-, mais pourtant présent après avoir insisté pour s’y rendre, l’homme était resté silencieux depuis son arrestation. Avant de passer au aveux ce mercredi 14 février.

Lire aussi > Disparition de Maëlys: Nordahl, un suspect aux nerfs d’acier

Après qu’une goutte de sang ait été retrouvée dans le coffre de sa voiture par les enquêteurs, Nordahl Lelandais a été entendu mercredi à sa demande par les magistrats et a conduit les policiers sur les lieux où se trouvait le corps de Maëlys. Le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat a annoncé que les restes du corps de la petite fille, disparue en août 2017, avaient été retrouvés à l’endroit indiqué par le suspect. Un crâne d’enfant a été découvert.

Lire aussi > Les restes du corps de la petite Maëlys ont été découverts

Nordahl Lelandais a avoué avoir tué « involontairement » Maëlys, mais a refusé de s’exprimer sur les circonstances de la mort de l’enfant. Après l’avoir amenée dans sa voiture, il a expliqué l’avoir tuée avant de déposer le corps dans « un endroit à proximité de sa maison » et de retourner au mariage, a expliqué le procureur. Après la fête, il est ensuite retourné au lieu où il avait caché provisoirement le corps avant de le « déposer » en forêt, où les enquêteurs ont retrouvé les restes du corps. Suite à ses aveux, où il a aussi présenté ses excuses aux parents de Maëlys et à la petite fille décédée, la mère de la victime s’est exprimée dans un post Facebook, accompagné de quelques photos : « Mon petit ange je n’ai pas pu te protéger de ce prédateur et cette culpabilité me poursuivra encore tres longtemps ».

Maelys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu’à ce que tu creves et que tu ailles en enfer.

C’est la première fois que la mère de Maëlys, Jennifer de Araujo (sous le nom de Jennifer Cleyet Marrel sur Facebook) réagit aux aveux de Nordahl Lelandais. En septembre 2017, avec le père de la petite fille, elle avait lancé un appel public pour que Nordahl Lelandais s’exprime. En novembre, la maman de Maëlys avait aussi publié une vidéo sur Facebook en hommage à sa petite fille disparue. Avant d’en publier une nouvelle, en janvier 2018, où elle s’adressait à Nordahl Lelandais et à son avocat : « Si son avocat avait du respect envers toi Maelys et la moindre empathie envers nous tes parents, ta soeur : il demanderait au suspect de dire ce qu’il s’est vraiment passé cette nuit là ».

CIM Internet