Paris Match Belgique

Les larmes d’un ancien agent du FBI après la fusillade en Floride

Vidéo Société

Interrogé quelques heures après l’une des pires tueries dans une école américaine, Philip Mudd n’a pas su terminer son intervention.

 

« Qu’est ce qui vous traverse l’esprit en tant qu’ancien agent du FBI ? » Interrogé en direct sur CNN, quelques heures après la fusillade d’un jeune de 19 ans qui a abattu 17 personnes dans un lycée en Floride, Philip Mudd prend la parole face caméra.

Inacceptable

La voix déjà tremblante, ce consultant de la chaîne CNN spécialiste de l’antiterrorisme – ancien agent de la CIA et du FBI – évoque la nouvelle fusillade survenue ce jeudi 15 février dans le lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, en Floride. Depuis le 1er janvier, il s’agit de la 18e fusillade perpétrée dans un établissement scolaire américain. Une situation « inacceptable » pour cet ancien agent du FBI qui, après quelques secondes de discours, n’a pas su retenir ses larmes.

Lire aussi > Le live-tweet glaçant de la fusillade dans une école de Floride

« Un enfant de Dieu est mort. Ne peut-on pas reconnaître, dans ce pays, que nous ne pouvons pas accepter ça ? » s’est-il exclamé à l’antenne, faisant part de son incompréhension face au problème récurrent du port d’armes aux États-Unis. L’émotion débordante, le spécialiste n’a pas su terminer son intervention : « Je ne peux pas le faire, Wolf, je ne peux pas », a-t-il déclaré au présentateur de la chaîne.

Une séquence touchante aux yeux des téléspectateurs qui ont apporté leur soutien à l’ancien agent sur Twitter. « On est tous Philip Mudd », a même écrit un internaute.

« Élève à problèmes »

Renvoyé du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, dans le sud-est des États-Unis, pour raisons disciplinaires, Nikolas Cruz, âgé de 19 ans, est revenu dans l’établissement armé d’un fusil semi-automatique mercredi 14 février, tuant 17 élèves et enseignants, et en blessant plus d’une dizaine. Le jeune tireur a été inculpé ce jeudi 15 février de 17 meurtres avec préméditation, après avoir perpétré la veille l’une des pires tueries dans une école américaine, selon un document de justice.

Lire aussi > « Fake News. Je vais tous vous descendre » : Le délire d’un jeune homme de 19 ans contre CNN

Cruz était connu au sein du lycée pour être un élève à problèmes, selon plusieurs témoignages recueillis par les médias locaux.

CIM Internet