Paris Match Belgique

À 9 ans, un petit garçon se passionne pour la taxidermie

Vidéo Société

Pendant que des enfants jouent aux jeux vidéo ou au foot… d’autres empaillent des animaux.

 

Depuis tout petit, Angus regarde avec fascination et passion sa mère Kate Latimer-Matthews, taxidermiste, travailler. Angus Latimer a d’abord commencé à collecter des cailloux, des fossiles, des coquillages, des mouches mortes, des coléoptères… Et alors que ses frères et sœurs chaussaient les crampons pour aller jouer au football, tout ce que voulait faire Angus, c’était mettre sa plus belle veste en tweed et son nœud papillon, et aller au musée. Et empailler des animaux. Avec l’aide de sa mère, le petit garçon a d’abord commencé par empailler une belette et un corbeau -alors qu’il n’avait que 4 ans-, qu’il conserve encore aujourd’hui dans sa chambre parmi d’autres animaux empaillés.

© Capture d’écran YouTube @CatersClips

« J’ai toujours su qu’Angus était différent de mes autres enfants. Il venait me voir travailler dans mon atelier quand il avait 3 ans et était fasciné par ce que je faisais. Nous sommes tellement habitués à voir des animaux ‘dépouillés’ que c’est devenu quelque chose de normal dans notre famille » a déclaré sa mère, âgée de 33 ans.

Lire aussi > À 9 ans, la plus jeune skateuse pro au monde vise les JO 2020

« Il aime ce qu’il fait et jamais je ne l’aurai obligé à faire ça. Vous ne pouvez jamais forcer les enfants à faire quelque chose qu’ils n’aiment pas » poursuit-elle.

Son rêve : être le nouveau David Attenborough

Le héros de Angus n’est pas Superman ou Batman comme de nombreux enfants de son âge, mais le célèbre écrivain scientifique et chercheur naturaliste britannique : David Attenborough. Un scientifique émérite que le petit garçon a pu rencontrer lors d’une séance de dédicaces où il a fait la queue pendant six heures.

Du haut de ses 9 ans, Angus possède déjà une impressionnante collection de punaises, et a également un mille-pattes et 40 cafards. Et il a aussi un crapaud de compagnie nommé Slippery. Angus prévoit d’ouvrir bientôt sa chaîne YouTube pour parler de son passe-temps inhabituel : la taxidermie.

CIM Internet