Paris Match Belgique

Ikea publie un catalogue sans femmes pour les ultra-orthodoxes

Où sont les femmes ? | © Capture d'écran du catalogue

Société

En Israël, le géant du mobilier a publié un catalogue assez controversé. Destiné à la communauté haredi, le prospectus ne présente aucune femme.

Bibliothèques pour contenir les livres saints, tables pliantes et lits à utiliser pendant Shabbat et autres fêtes religieuses, le catalogue d’Ikea semble parfaitement s’adresser à la communauté haredi et encourage les clients à acheter ces produits afin de « de profiter d’être ensemble en famille », selon  » The Times of Israël « . Léger problème : les femmes ont été supprimées des photos. Oui, même dans la cuisine.

Pourtant, la version en ligne du catalogue israëlien présente, dès sa couverture, des femmes et des hommes discutant autour d’une table. Une image bien plus en accord avec les valeurs de la firme suédoise qui prône l’égalité depuis plusieurs années. L’absence des femmes dans la version papier a, quant à elle, déclenché de nombreuses réactions d’internautes. « Oh, c’est génial. Je ne savais pas qu’il y avait des familles monoparentales dans la communauté haredi également » peut-on lire dans un commentaire, relayé par le magazine en ligne. Un utilisateur a également réagi sur Facebook, dans une lettre ouverte à Ikea, face à ce catalogue qui participe, selon lui, à créer « une image totalement fausse de ce qu’est une famille juive ». « Vous avez fini par capituler face à l’idée que l’élimination des femmes de la sphère publique est une bonne chose ».

Environ 11% des citoyens israëliens sont Haredi. Reconnaissables grâce à leurs chapeaux noirs et leurs longs vêtements noirs, ils adhèrent étroitement aux lois du judaïsme. Par exemple, les hommes et les femmes s’assoient séparément aux synagogues et aux mariages et les femmes et les hommes non apparentés n’ont pas le droit d’avoir de contact physique. Quant aux médias ultra-conservateurs, beaucoup considèrent que montrer des images de femmes est une violation de leurs valeurs.

IKEA Israël a déclaré que le catalogue a été produit en réponse à la demande des clients, pour leur proposer « des produits et des solutions en fonction de leur mode de vie ». Pour apaiser les tensions causées par la version papier, Shuky Koblenz, responsable des ventes pour Ikea Israël, a présenté ses excuses : « Nous comprenons que des personnes aient été choquées et que cette publication n’est pas en accord avec les valeurs d’Ikea, et nous nous en excusons. Nous nous assurerons que nos futures publications reflètent ce qu’Ikea défend, et dans le même temps respectent la communauté haredim ».

Mots-clés:
Israël Ikea
CIM Internet