Paris Match Belgique

Le compliment : Entre plaisir et malaise

Profitez de cette journée pour vous glisser un mot gentil à vos collègues, vos amis, vos enfants. | © DR

Société

Ce 1er mars, c'est la journée mondiale du compliment. L'occasion pour vous de glisser des mots doux à l'oreille de vos amis, de vos proches, de votre meilleure moitié. Si pour certains, faire des compliments est simple comme bonjour, pour d'autres, c'est le malaise assuré. Voici quelques trucs et astuces pour mieux en donner... Mais aussi en recevoir.

 

"J'admire ton travail", "tu es une maman adorable", "tu apportes de bonnes idées"... Que ce soit au travail, en famille, entre amis ou même envers des inconnus, ces petites phrases font toujours du bien. De manière générale, on a plutôt tendance à souligner ce qui ne fonctionne pas plutôt que d'encourager quelqu'un de son entourage. Pourtant, un compliment, ça ne coûte rien. Et les bienfaits sont énormes sur l'autre mais aussi sur soi-même : il renforce la confiance en soi mais aussi la confiance en l'autre. D'ailleurs, plusieurs recherches montrent que quelqu'un qui est félicité accepte mieux les critiques.

Soyez sincère et précis

La base du compliment, c'est la sincérité. Faire un compliment sans le penser réellement se remarque. Et blesse. La simple flatterie peut être perçue comme une tentative de manipulation. La personne en face de vous risque de se refermer sur elle-même. La meilleure chose à faire ? Soyez précis et parlez avec votre cœur. Taillez le compliment en fonction de la personne à qui vous vous adressez : cela donne une touche personnelle et lui fera d'autant plus plaisir. Au travail ou dans la vie de tous les jours, soulignez les efforts et les réussites d'une personne : cela lui donnera envie de s'investir davantage.

Lire aussi > « Qui pour meilleur ami ? » : Des dizaines de milliers d'ados cherchent les « vrais liens » sur Facebook

Un compliment n'a pas la même valeur pour tous

Un commentaire positif pour vous ne l'est pas forcément pour votre interlocuteur. Tout dépend de la façon dont vous tournez votre phrase. Évitez donc de faire des compliments à double-sens, qui font parfois plus de mal que de bien. Par exemple : "tu es ravissant(e) depuis que tu as changé de coiffure". Mieux vaut s'en tenir à "tu es ravissant(e)".

Lire aussi > Le massage tantrique, pour s'aimer et s'accepter sans complexe

N'ayez pas peur

Parfois, complimenter effraie. On a peur que cela paraisse pour un signe de faiblesse ou une maladresse. N'ayez crainte : le compliment est un acte qui enrichit l'autre, sans nous appauvrir pour autant, que du contraire. À l'inverse, recevoir un compliment peut désarçonner. Beaucoup éprouvent des difficultés à l'accepter, soit parce qu'ils estiment qu'ils cachent quelque chose de négatif, soit parce qu'ils ne sont pas convaincus par la soudaine gentillesse de son auteur. Si c'est votre cas, dites simplement "merci". Cela ne vous engage à rien. Un compliment est un signe de reconnaissance. Si on vous en fait un, c'est que vous le méritez.

 

 

CIM Internet