Paris Match Belgique

16 jours après Parkland, une nouvelle fusillade fait deux morts dans une université américaine

Image d'illustration. | © Pexels

Société

Les fusillades s'imposent en fléau dans les écoles américaines, après une nouvelle fusillade dans une université du Michigan.

Si les étudiants américains espéraient que le temps guérirait leurs blessures, deux semaines auront suffit à leur prouver le contraire. 16 jours après la fusillade de Parkland, un jeune homme de 19 ans a fait feu ce vendredi sur les passants du campus de l'université Central Michigan, dans le nord du pays. Il a tué deux personnes, avant de prendre la fuite. Il est toujours introuvable à l'heure qu'il est.

 

Dans la matinée, la police a été avertie de coups de feu tirés dans le "Campbell Hall" de cette université qui accueille 18 000 étudiants, entre Chicago et Detroit. Tout le campus a immédiatement été placé en confinement, dans l'espoir de juguler l'attaque, mais aussi de retrouver le tireur. "Les personnes décédées ne sont pas des étudiants et la police pense qu'il s'agit d'un incident ayant pour origine une situation domestique », a précisé la Central Michigan University dans un communiqué, relayé par l'AFP.

Lire aussi > « Même sans arme », Trump assure qu’il aurait tenté d’arrêter le tireur de Floride

La police recherche actuellement un garçon de 19 ans, alors que le débat autour des armes à feu fait rage aux États-Unis. La semaine a notamment été marquée par les revendications des étudiants de Parkland et de tout le pays concernant la circulation des armes à feu aux États-Unis, ainsi qu'une marche sur Washington pour faire entendre leur voix. Pas plus tard que le 21 février, Donald Trump avait promis lors d'une rencontre à la Maison blanche de reconsidérer l’âge minimum pour acheter une arme, mais aussi de penser à l'éventualité de permettre aux professeurs le port d'armes cachées.

CIM Internet