Paris Match Belgique

Beryl614 : 15 ans espion, aujourd'hui youtubeur

Il réfute quelques idées toute faites sur l'espionnage. | © "Talks with a spy"

Société

Pendant 15 ans, celui qui se fait appeler Beryl614 sur le net était espion à la Direction Générale de la Sécurité Extérieure. Aujourd'hui, il décide de démystifier son ancien métier sur YouTube grâce à sa chaîne "Talks with a Spy". 

 

Travailler dans le plus grand secret, sous couverture, c'est terminé pour cet ancien espion français de la DGSE. Depuis le 27 novembre 2017, Beryl614 a décidé de faire ses cartons et prendre sa retraite d'espion pour devenir youtubeur. Il a alors créé sa chaîne, "Talks with a Spy", qu'il alimente deux mercredis par mois avec des vidéos qui présentent les secrets de son ancien métier. Et être espion, c'est loin d'être James Bond...

Lire aussi > L’incroyable destin d’Anna Chapman, d’espionne russe à entrepreneuse

Dans une interview accordée à Europe1, l'homme âgé d'une cinquantaine d'années explique les raisons qui l'ont poussé à faire cette chaîne YouTube : démystifier la fonction d'agent secret et distinguer le vrai du faux. « On pourrait être tenté de penser qu'un espion, parce qu'il passe la majeure partie de son temps à manipuler et mentir par nécessité, est nécessairement tordu et maléfique », raconte-t-il. « C'est à mon avis tout le contraire ».

Si l'ancien espion se confie face à la caméra, on ne voit pourtant pas son visage : seuls ses mains et son buste apparaissent à l'écran. Et dans ses vidéos de cinq à sept minutes, qu'on retrouve en anglais et en français, il réfute quelques idées toute faites sur l'espionnage :  « Voyez-vous, notre arme principale ce n'est pas le Walter P38 de James Bond, c'est plus souvent le clavier d'ordinateur ! »

Une initiative personnelle

S'il apporte des informations ludiques sur le métier, tel que les qualités qu'il faudrait avoir en tant qu'espion, le quinquagénaire aborde d'autres sujets plus lourds, comme la chute de Raqqa en Syrie.

Lire aussi > Pour un responsable iranien, l’Occident a utilisé lézards et caméléons comme espions

Si la chaîne n'est active que depuis janvier 2018, elle connaît déjà un petit succès, puisqu'elle a accumulé 4 652 abonnés. Une notoriété nullement associée à la DGSE, puisque Beryl614 affirme n'avoir jamais parlé de cette nouvelle activité à ses anciens supérieurs. Dans sa vidéo de présentation, il décrit cette entrée dans le monde de YouTube comme une « démarche individuelle, nullement cautionnée par la DGSE ».

Mais pour rassurer ses patrons, il a ouvert un site web directement lié à son compte YouTube, « à destination du service de communication [de son ancienne société]. Pour leur dire 'pas d’inquiétude, je pense savoir jusqu’où je peux aller' ».

CIM Internet