Paris Match Belgique

La femme de l’auteur du massacre d’Orlando arrêtée

Orlando

49 personnes étaient tombées sous les balles d'Omar Mateen le 12 juin au Pulse, une boite de nuit d'Orlando | © AP Photo/John Raoux

Société

Sept mois après le massacre perpétré par Omar Mateen à Orlando – l’un des plus importants en termes de victimes de toute l’histoire des États-Unis , le FBI vient d’arrêter son épouse Noor Salman pour entrave à la justice.

Noor Salman semblait avoir appris la nouvelle en même temps que le reste du monde, en juin 2016 : son époux et le père de son fils, Omar Mateen, avait tué 49 personnes et blessé 53 autres dans une boite de nuit gay d’Orlando, à 188 kilomètres de leur domicile. Ce lundi 16 janvier, le FBI a fait état de ses soupçons en arrêtant de la jeune femme. Noor Salman aurait eu connaissance des projets meurtriers de son mari et aurait ainsi fait entrave à la justice en ne révélant rien de ses ambitions, ni en amont de la tuerie, ni après que celle-ci ait eu lieu.

« Elle savait, elle l’a aidé et aurait pu éviter cette tragédie »

Selon les autorités américaines, Salman s’était perdue dans des déclarations contradictoires concernant les intentions de son mari. D’un côté, elle affirmait qu’Omar Mateen avait bel et bien parlé de mener à bien un acte djihadiste, mais de l’autre, affirmait ne rien savoir de ses plans. Pourtant, Omar Mateen avait effectué d’étranges manoeuvres les jours précédent l’évènement dramatique – des indices à côté desquels son épouse aurait eu du mal à passer – : il avait pris le soin de modifier son assurance-vie en faveur de Noor Salman et avait dépensé des milliers de dollars, notamment en armes, selon CNN. Deux jours avant le massacre, il avait quitté le domicile conjugal en colère, transportant avec lui un sac rempli d’armes à feu. Sa femme avait tenté de l’en empêcher, mais sans pour autant avertir les forces de l’ordre. Pour le chef de la police d’Orlando, John Mina, cela ne fait aucun doute : « Elle savait, elle [l’]a aidé et aurait pu éviter cette tragédie ».

Omar Mateen
©Myspace / Omar Mateen avait tenté de devenir gardien de prison et d’entrer à l’école de police, mais avait échoué. Il était alors devenu agent de sécurité.

C’est à Rodéo, une ville située à une quarantaine de kilomètres de San Francisco, que Noor Salman a été interpellée. L’actuelle ministre de la justice Loretta Lynch a confirmé son arrestation et a indiqué à la chaine américaine MSNBC que l’affaire continuait à être prise « très au sérieux ». « Nous avons dit depuis le départ que nous allions examiner chaque aspect de cette affaire, chaque aspect de la vie du tireur – pour déterminer non seulement la raison pour laquelle il a mené ces actions, mais aussi qui d’autre était au courant, si quelqu’un d’autre a été impliqué, s’il y a d’autres responsabilités qui doivent être recherchées dans ce dossier », a-t-elle déclaré.
Article originellement publié sur parismatch-france

CIM Internet