Paris Match Belgique

Au Danemark, le célibat prolongé a un goût de cannelle

Le goût des Scandinaves pour la cannelle ne s'arrête pas aux pâtisseries, loin de là

Société

En Francophonie, elles sont connues sous le nom de "Catherinettes", tandis qu'elles sont carrément jugées comme impossibles à marier en Chine. Et au Danemark, la société n'est pas plus tendre envers les célibataires de plus de 25 ans, qui se voient bombardées de cannelle en public lors de leur anniversaire. Avant de passer au poivre pour leurs 30 ans. 

Une tradition piquante qui remonterait à plusieurs centaines d'années. Ainsi, à l'époque de la route des épices, les marchands de ces précieuses denrées étaient souvents contraints au célibat forcé, faute de rester assez longtemps dans un seul endroit pour pouvoir y fonder une famille. De quoi leur valoir le surnom de "Pebersvends", soit "hommes de poivre"; tandis qu'aujourd'hui, les femmes célibataires sont appelées "Pebermø", les "filles de poivre". Un surnom qui s'accompagne de rituels épicés lors du passage de certains anniversaires.

Instagram @ Chri

La coutume veut en effet que lorsqu'elle fête ses 25 ans, si une Danoise est toujours célibataire, ses proches la bombardent de cannelle en poudre et de généreuses rasades d'eau pour que la cannelle adhère bien à la peau. De quoi expliquer aux touristes perplexes pourquoi les rues danoises sont parfois recouvertes de cannelle, mais aussi faire la joie des utilisateurs des réseaux sociaux, qui sont nombreux à immortaliser le moment. Et si cette drôle de tradition peut sembler un peu indigeste, la recette devient encore plus difficile à avaler quand les célibataires fêtent leurs 30 ans.

Lire aussi > La sologamie, l'art de mieux s'aimer en se mariant à soi-même

Flickr @ Hanne Miriam Larsen

Les trentenaires voient en effet la cannelle remplacée par du poivre, et l'eau, par des oeufs crus. Et si le rituel peut sembler cruel, les Danois assurent qu'il ne s'agit là que d'une excuse pour s'amuser entre amis. D'autant qu'ils sont nombreux dans le pays à être transformés en omelette au poivre : les Danoises se marient en moyenne à l'âge de 32 ans, tandis que pour les hommes, le célibat se prolongerait jusqu'à l'âge de 34 ans. Passez le poivre !

 

CIM Internet