Paris Match Belgique

Les Belges font avant tout l'amour "parce que c'est chouette"

Image d'illustration

Société

Si l'on pensait qu'on était déjà passé au stade d'évidence, une étude de l'Université de Gand et de l'UZ Gent le prouve : la raison principale pour laquelle les Belges font l'amour, c'est "parce que c'est chouette ».

C'est officiel : le sexe, c'est chouette, d'après les Belges. C'est une étude de l'UGent et de l'UZ Gent qui l'annonce, à grands renforts de statistiques. Les résultats flamands révèlent ainsi que les femmes et les hommes accordent sans distinction autant d'importance à ce fait, malgré une conception encore bien vivace qui voudrait que les femmes préfèrent l'intimité de ce moment à l'aspect "plaisir" qu'il leur procure. "Bien que les hommes aient davantage tendance à citer des raisons physiques et les femmes des raisons émotionnelles, ces différences sont très minces », assure la chercheuse pyschologue et sexologue Elia Wyverkens, qui a interrogé quelques 4 655 Belges.

Lire aussi > Les écosexuels aiment la Terre plus que tout

Les répondants ont aussi argumenté leurs relations sexuelles en indiquant que le sexe "faisait du bien ». À la troisième et quatrième place des bénéfices d'une activité sexuelle, ils mentionnent également "l'envie d'expérimenter le plaisir physique » et le fait de se sentir "excités ».

Lire aussi > The Muslimah Sex Manual : un guide de « sexe halal » destiné aux femmes musulmanes

Mais pour les Belges de plus de 55 ans, le sexe semble apporter moins de satisfaction. Alors que les moins de 18 ans donnent à leur vie sexuelle une note de 8,4 sur 10, les seniors ne lui accordent qu'un 6,2/10. À l'inverse, les plus âgés y accordent bien plus d'importance que les plus jeunes : "Nous pensons que c'est dû à une fréquence moindre chez les personnes âges. Moins le sexe devient évident, plus important il devient », décrypte Elia Wyverkens.

Mots-clés:
sexe Belges chouette
CIM Internet