Paris Match Belgique

Après la petite Maëlys, Nordahl Lelandais avoue un autre meurtre

nordahl lelandais

La gendarmerie sur les lieux de la découverte d'ossements. | © AFP PHOTO / JEAN-PIERRE CLATOT

Société

Déjà mis en examen pour la mort de Maëlys, Nordahl Lelandais a reconnu avoir tué le caporal Arthur Noyer, disparu en avril 2017.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de la petite Maëlys. Après avoir reconnu le meurtre de la petite Maëlys cet été dans l'est de la France, l'ancien militaire Nordahl Lelandais a avoué jeudi un deuxième assassinat, celui d'Arthur Noyer, a appris l'AFP de source proche du dossier, confirmant une information du Parisien. Le caporal Arthur Noyer, membre du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA), alors âgé de 23 ans, avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 près de Chambéry après être sorti en boîte de nuit.

Lire aussi > De l'ADN de Maëlys retrouvé sur le canapé de Nordahl Lelandais

Le 5 février dernier, Nordahl Lelandais avait déjà été longuement entendu dans ce dossier. L'ancien maître-chien de 35 ans avait alors reconnu avoir pris en stop le jeune militaire de 23 ans le soir des faits, mais avait nié toute responsabilité dans sa mort.

Mise en examen en décembre

La juge d'instruction, des enquêteurs ainsi que le suspect et son avocat se sont rendus à Cruet, petite commune de Savoie située au pied du massif des Bauges et proche de Montmélian, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry. C'est là que les autorités judiciaires avaient dit avoir retrouvé les restes du crâne du caporal Noyer, découverts sur un chemin par un promeneur en septembre et identifiés par la suite. Cette découverte avait conduit à la mise en examen du suspect en décembre, qui se fonde notamment sur des expertises téléphoniques, son appareil ayant borné aux mêmes endroits et aux mêmes moments que celui de la victime. D'autres ossements ont depuis été retrouvés sur les lieux.

(Avec Belga)

CIM Internet