Paris Match Belgique

Ce qui vous empêche d’arrêter de fumer

fumer

Fumer tue. | © Pexels

Société

Selon des chercheurs américains, il est plus difficile de se débarrasser de sa dépendance au tabac en utilisant des cigarettes électroniques.

Une nouvelle étude vient pointer du doigt les cigarettes électroniques. Méthode de choix pour en finir avec le tabagisme, le vapotage ne serait pas efficace, selon une étude américaine. Des chercheurs de l’American College of Physicians (ACP) ont prouvé que les fumeurs qui utilisaient la cigarette électronique pour se débarasser de leur addiction avaient plus de difficultés à atteindre leur objectif que ceux qui n’en utilisaient pas.

Lire aussi > Le tabac, c’est tabou, et la cigarette électronique, c’est pas fantastique

Pour arriver à un tel résultat, 1 357 fumeurs qui voulaient arrêter la cigarette ont participé à leur étude, publiée dans la revue Annals of Internal Medicine. Après s’être adressés à une clinique spécialisée qui leur a proposé différents moyens, 27% des participants ont choisi la cigarette électronique et le reste, d’autres méthodes. Six mois plus tard, ceux qui ont arrêté de fumer sans vapoteuse étaient plus nombreux que ceux qui ont choisi la cigarette électronique.

Toxique

En janvier 2018, une autre étude, effectuée sur des souris et des cellules humaines en laboratoire, a prouvé que fumer des cigarettes électroniques accroît le risque de certains cancers ainsi que de maladies cardiaques. Un bon nombre de liquides pour cigarette électronique contiennent ou entraînent en effet la production de substances potentiellement toxiques, voire cancérigènes, rapportait le Figaro dans une mise au point sur les études concernant le vapotage. Mais cela ne va pas dire pour autant que l’e-cigarette est aussi dangereuse que la cigarette conventionnelle. Que du contraire. « La substitution complète de la cigarette par l’e-cigarette réduit l’exposition de l’utilisateur à un grand nombre de substances toxiques et cancérogènes« , ajoute le journal français, la fumée de tabac contenant plus de 4000 substances, dont 80 sont cancérigènes.

CIM Internet