Dans l’Ohio, des ratons laveurs prennent des allures de zombies

Dans l’Ohio, des ratons laveurs prennent des allures de zombies

Image d'illustration.

Société

Debout, sur leurs deux pattes arrières, plusieurs ratons laveurs ont été observés avec un comportement étrange, menaçant voire carrément agressif.

 

Après les cerfs et le chevreuils atteints de la « maladie-zombie » repérés au Canada et aux États-Unis, c’est au tour des ratons laveurs de prendre des allures de morts-vivants.

La police locale de l’État de l’Ohio aux États-Unis a reçu ces derniers jours une quinzaine d’appels signalant l’attitude étrange, voire menaçante, de plusieurs ratons laveurs. Un comportement inhabituel pour ce petit mammifère réputé pour être craintif et discret.

Même pas peur

Si d’ordinaire, les ratons laveurs préfèrent se promener en pleine nuit et à quatre pattes, plusieurs témoignages ont déclaré aux agents de la ville de Youngstown avoir vu certains dressés sur leurs deux pattes arrières, et ce en pleine journée. Debout, dans une posture presque agressive, les créatures semblaient avoir perdu toute crainte des êtres humains. De quoi donner des frissons aux habitants de la région.

Lire aussi > Les ratons laveurs, ces stars d’Instagram

« Il s’est dressé sur ses pattes de derrière, je n’avais jamais vu auparavant un raton laveur agir ainsi, il montrait ses crocs, puis il est tombé en arrière dans un état quasi-comateux », raconte à la chaîne locale WKBN Robert Coggeshall, qui promenait ses chiens juste devant sa maison. Photographe amateur, l’homme âgé de 72 ans n’a pas manqué l’occasion de prendre l’animal en photo, la babines retroussées et dégoulinantes de bave. En quelques heures, ses clichés ont fait le tour de la toile pour se retrouver sur des sites américains comme celui du Washington Post ou encore de Newsweek.

La maladie du jeune chiot

Malgré avoir tenté de le chasser, l’animal a finalement été euthanasié, ainsi que d’autres dans les environs, rapporte l’AFP. « Il marchait là et n’arrêtait pas faire la même chose : se mettre sur ses pattes de derrière et montrer ses crocs », explique Robert Coggeshall.

Lire aussi > En Russie, un zoo poursuit en justice des producteurs pour avoir « traumatisé » un raton laveur en tournant une vidéo érotique

Pour les autorités locales, chargées de la protection de l’environnement de l’Ohio, ce comportement pourrait s’expliquer par la maladie de Carré (aussi appelée la maladie du jeune chiot), une pathologie virale contagieuse qui affecte habituellement les canidés mais qui peut également se propager à certains mustelidés (vison, furet) et d’autres bêtes carnivores. Autrefois très répandue, cette maladie s’est faite de plus en plus rare avec l’avènement de la prévention vaccinale chez les chiens domestiques.

CIM Internet