Paris Match Belgique

Une jeune équipe de hockey décimée dans un accident de bus fatal

L'équipe des Humboldt Broncos. © Twitter/DR

Société

Une équipe de hockey junior canadienne a été victime d’un accident de bus fatal, tuant au moins 14 personnes et faisant une dizaine d’autres blessés.

Ils s’apprêtaient à rencontrer les Nipawin Hawks. Vendredi, les joueurs des Humboldt Broncos étaient, comme à leur habitude, motivés pour remporter leur match. Ensemble, ils allaient tout faire pour battre leurs adversaires et rendre leurs supporters heureux. Mais le destin avait un projet bien plus tragique pour eux. Alors qu’ils étaient sur la route, leur car a percuté un semi-remorque, tuant au moins 14 passagers et faisant une dizaine de blessés.

Lire aussi > La colère des hockeyeuses américaines à qui l’on refuse l’égalité avec les hommes

Au total, 28 personnes étaient à bord du bus. La police n’a pas dit dans quel état était le conducteur du camion. Selon le site de Radio-Canada, des hélicoptères médicalisés ont été dépêchés en urgence sur les lieux de l’accident. Ce sont les Hawks qui ont réagi dans les premiers, annonçant la triste nouvelle par le biais de leur président, Darren Opp. «C’est un horrible accident, mon Dieu, c’est très, très grave. Il y a des oncles, des mères, des pères, qui attendent de savoir si leurs fils, leur neveu est OK», a-t-il déclaré.

L’équipe des Broncos est composée de 24 joueurs, tous Canadiens, âgés de 16 à 21 ans. «Nous sommes stupéfaits et choqués par la perte qui s’abat sur nous», a déclaré le président du club des Broncos, Kevin Garinger, à la chaîne de télévision canadienne CBC. Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, a exprimé sa tristesse. «Je ne peux imaginer ce que ces parents traversent, et mon coeur est avec chaque personne touchée par cette terrible tragédie, dans la communauté de Humboldt et au delà», a-t-il déclaré sur Twitter. Le maire de Humboldt, Rob Muench, a déclaré avoir appris la triste nouvelle sur les réseaux sociaux. «J’étais horrifié», a-t-il confié. «Cela va faire tant de mal à notre communauté», a-t-il ajouté.

CIM Internet