Paris Match Belgique

L’UE, terre d’accueil pour les demandeurs de nationalité marocains

immigration

Tous les États membres sauf 3 ont octroyé la nationalité à plus de personnes en 2016 qu’en 2015. | © Pexels

Société

En 2016, les États membres de l’Union européenne ont accordé la nationalité à près d’un million de demandeurs. Et selon les chiffres compilés par Eurostat les Marocains auraient été les premiers bénéficiaires de nationalité, suivis des Albanais et des Indiens. 

101 300 Marocains ont en effet reçu la nationalité d’un État membre de l’Union en 2016, ce qui en fait les principaux bénéficiaires. Et Eurostat de préciser que 89% des ressortissants ont obtenu les nationalités espagnole (36,5%), française (34,8%) et italienne (17,5%). En tout, les Marocains représentaient 10.2% de tous les récipiendaires de nationalités dans les États membres de l’Union, et ils étaient également les premiers bénéficiaires des nationalités espagnole (24,5%), française (14,9%) et belge (12,5%).

Lire aussi > Fermeture des centres ouverts, ouverture des centres fermés

En deuxième position du classement, on retrouve les Albanais, avec 67 500 personnes ayant obtenu une nationalité européenne (dont 97% la nationalité italienne ou grecque), puis les Indiens, avec 41 700 ressortissants dont plus de la moitié ont acquis la nationalité britannique, tout comme les Pakistanais, qui arrivent en quatrième place du classement avec 32 900 nationalisations.

Augmentation des octrois de nationalité

Dans le classement diffusé par Eurostat, l’office statistique de l’UE, on retrouve ensuite la Turquie (32 800 personnes, dont près de la moitié a acquis la nationalité allemande), la Roumanie (29 700 personnes, dont 44% ont acquis la nationalité italienne) et l’Ukraine (24 000 personnes, dont 60% ont acquis la nationalité allemande, roumaine, portugaise ou italienne).Selon Eurostat, tous les États membres sauf trois ont octroyé la nationalité à plus de personnes en 2016 qu’en 2015. La hausse relative la plus importante a été observée en Croatie (en 2016, elle a octroyé la nationalité à trois fois plus de personnes qu’en 2015, passant de 1 196 à 3 973 personnes, soit +232%), en Grèce (où ce nombre a plus que doublé, passant de 13 933 à 33 210 personnes, soit +138%) et à Malte (de 646 à 1 495 personnes, soit +131%).

 

demandeurs de nationalité
      Copyright Eurostat

En 2016, les taux de naturalisation les plus élevés ont été enregistrés en Croatie (9,7 octrois de nationalité pour 100 résidents étrangers), en Suède (7,9) ainsi qu’au Portugal (6,5). En Belgique, ce taux qui est le rapport entre le nombre de personnes ayant acquis la nationalité d’un pays au cours d’une année et le stock de résidents étrangers dans le même pays au début de l’année, est de 2.4. 

CIM Internet