Paris Match Belgique

Vacances à l'étranger : les vaccins sont souvent oubliés

Image d'illustration. | © © LA VOIX DU NORD / PASCAL BONNIERE

Société

Une enquête Sanofi relève que seuls 40 % de voyageurs partant vers des destinations exotiques se font vacciner. Or, il n'est pas rare de croiser des maladies infectieuses graves une fois sur place.

Les vacances sont souvent synonymes de relaxation et de découverte. Le pire cauchemar du voyageur ? Oublier son passeport et se retrouver coincer à l'aéroport. Bizarrement, laisser derrière soi le carnet de vaccins suscite moins d'inquiétudes. Pourtant, certaines destinations comportement des risques de malades infectieuses potentiellement graves. De quoi inquiéter le secteur médical.

Au cours des deux dernières années, trois Belges sur quatre sont partis en vacances à l'étranger. Parmi eux, un peu plus d'un quart s'est envolé vers une destination exotique. Et seulement 40 % d'entre eux étaient vaccinés, note Sanofi, géant pharmaceutique, qui a mené une enquête à ce sujet en novembre 2017 auprès de 763 touristes belges. Près de 62 % des vacanciers partent ainsi à l'étranger sans être passés par la case vaccin. Pour les voyages d'affaires, cette proportion tombe à 40,8 %, ce qui reste "toutefois élevé", note Charlotte Martin, responsable de la Travel & Vaccine Clinic du CHU Saint-Pierre, à Bruxelles. "Certains voyageurs nécessitent une attention particulière avant leur départ en fonction de leur état de santé général (femmes enceintes, maladies chroniques) mais aussi de leur âge (jeunes enfants, seniors) ou du type de voyage qu'ils entreprennent (sac à dos, longue durée, etc.)", complète le Dr. Kristina Van De Winkel, médecin à la Clinique du voyage de l'UZ Gent. 

Lire aussi > Quand des médecins généralistes s’opposent aux vaccins obligatoires

D'après l'étude menée par Sanofi, 48,5 % des backpackers sont vaccinés avant d'entreprendre leur voyage. Les familles avec enfants négligent également la question du vaccin (38,5 %), tout comme les personnes qui visitent leur famille ou des amis à l'étranger (37,7 %). "Les voyageurs oublient souvent que les vaccins recommandés par le généraliste et l'OMS sont tout aussi importants que ceux qui sont obligatoires, imposés par le pays visité", rappelle Charlotte Martin. "Nous ne pouvons que conseiller aux personnes qui s'apprêtent à entreprendre un voyage de s'informer chez leur médecin traitant, dans les cliniques du voyage ou sur leurs sites, régulièrement mis à jour", ajoute Kristina Van De Winkel.

(Avec Belga).

Mots-clés:
santé vacances vaccin
CIM Internet