Paris Match Belgique

Harcelée à l'école, elle lance un appel à l'aide... auquel répond Hugh Jackman

Vu près de 300 000 fois et partagée plus de 10 000 fois sur Facebook, le témoignage de Cassidy Slater concerne des milliers d'enfants au États-Unis et dans le monde entier. | © Facebook : Jenn Slater

Société

Victime de harcèlement scolaire, une jeune Américaine de 10 ans a partagé son histoire sur les réseaux sociaux sans imaginer que son message serait entendu par plusieurs personnalités, dont l'acteur Hugh Jackman.

 

L'histoire de cette fillette de 10 ans a touché le cœur de milliers d'Américains. Victime d'insultes, de violences et de menaces dans la cours de son école, Cassidy Slater raconte son quotidien dans une vidéo qu'elle a récemment partagé sur les réseaux sociaux.

"Ils ont menacé de me tuer et m'ont dit de me suicider"

Un témoignage muet qui décrit, rien qu'avec des mots inscrits sur le papier, la souffrance qu'elle subit tous les jours. Quand elle se présente, elle l'indique noir sur blanc : "Je vais à l'école élémentaire John Adams. Je suis en quatrième primaire et j'ai commencée à être harcelée dès la première primaire". Puis elle raconte : "Un jour, une bande d'enfants ont attrapé mon cartable pour cracher dessus, avant de cracher sur moi", écrit-elle. "Ils sont toujours en train de me chercher ou de m'observer pendant la récré. Ils me poussent, me frappent, me tirent les cheveux, me marchent dessus...".

Lire aussi > Après des lettres de menaces, cette élève victime de harcèlement reçoit des messages d'amour

"Les enfants de l'école ne veulent plus m'approcher. Dès que je m'assieds à une table pendant la pause lunch, tout le monde me fuit", continue la jeune fille, le visage dénué d'expression contrairement aux smileys attristés qui ponctuent son exposé. "Ils ont menacé de me tuer et m'ont dit de me suicider", écrit-elle comme pour tirer la sonnette d'alarme, alors que "le directeur de l'école ne fait rien" pour protéger la fillette en détresse.

Je me sens si seule, je n'ai personne. Ca fait mal...

Vue près de 300 000 fois et partagée plus de 10 000 fois sur Facebook, la vidéo - d'abord postée sur le compte de Cassidy Slater, puis sur celui de sa mère Jenn - porte un message qui concerne des milliers d'enfants aux États-Unis et dans le monde entier. "Stoppez le harcèlement ! Pas seulement pour moi mais pour tous ceux qui le subissent", conclut la jeune Américaine, en espérant que son appel au secours soit entendu.

Soutiens inespérés

C'était sans espérer la réponse de l'acteur Hugh Jackman qui, le 11 avril dernier, repartageait la vidéo de Cassidy avec un message lui étant personnellement adressé : "Salut Cassidy... C'est Hugh. Je veux que tu saches que tu es aimée, spéciale et intelligente. Tu es forte, drôle et belle à l'intérieur comme à l'extérieur. Le harcèlement scolaire n'est pas acceptable ! Ne cesse jamais d'appeler à l'aide. Tu la trouveras auprès de personnes ou dans des lieux que tu n'aurais jamais cru possible. Je suis ton ami", a écrit l'acteur australien sur sa page Facebook.

Lire aussi > Harcelé à l'école, il émeut la toile et reçoit le soutien d'une armée de stars

Quelques jours plus tard, c'était au tour de l'équipe de baseball de New York d'apporter leur soutien à l'écolière. Dans une vidéo publiée sur Twitter, le joueur CC Sabathia des Yankees s'adresse à la fillette harcelée, avec le même procédé. "Je voulais juste que tu saches que je tiens à toi", écrit-il à l'encre noire sur une feuille de papier blanc. Les messages des joueurs se succèdent ensuite : "Tu montres ton courage et ta force", "On a beau être plus vieux et plus grands que toi, on veut que tu saches que l'on t'admire", "Tu n'es pas seule". Reçue par la chaîne américaine CNN, Cassidy Slater a vu ses horaires de récréation modifiés par la direction de son école. Et même si elle ne côtoie plus ses harceleurs durant ces plages horaires, "elle continue de les voir en classe", rappelle-t-elle.

CIM Internet