Paris Match Belgique

L'enquête des tueries du Brabant bute sur la mort

Une photo datée du 9 septembre 1985, sur les lieux de l'un des fameux Delhaize. | © BELGA PHOTO FILES

Société

Les enquêteurs en sont presque certains : Christiaan Bonkoffsky n'était pas le "Géant" des tueries du Brabant. L'investigation se poursuit pourtant.

 

L'équipe d'enquêteurs en charge des Tueurs du Brabant ne croit plus que l'ex-gendarme Christiaan Bonkoffsky est le "Géant », ont indiqué plusieurs sources judiciaires au quotidien Het Laatste Nieuws. "Un travail important a été fourni au cours des derniers mois afin d'étayer cette hypothèse, mais nous ne sommes pas parvenus à en ressortir des éléments concrets ».

"Il est peu probable qu'il y ait un jour des preuves suffisantes que Chris B. était le Géant des Tueurs du Brabant », selon une source. "Nous sommes sûrs à 99% qu'il ne l'était pas, mais on ne peut pas poser de questions à un homme mort », a dit une seconde source proche du dossier.

©BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ - Le ministre de la justice Koen Geens lors d'une conférence de presse fin 2017, alors que l'enquête prenait un nouveau tournant.

Lire aussi > « Les tueries du Brabant sont une affaire criminelle, les autres théories sont farfelues »

Il y a six mois était apparu que Christiaan Bonkoffsky aurait avoué peu avant sa mort à son frère qu'il avait des liens avec la bande de tueurs, ce qui avait suscité l'espoir de l'équipe d'enquêteurs. Ceux-ci vont désormais se concentrer sur d'autres pistes. L'annonce de la thèse du Géant a permis de générer 400 nouvelles indications.

Avec Belga

CIM Internet