Paris Match Belgique

Le message puissant et efficace d'une infirmière contre le tabagisme

poumons

Le résultat est sans appel. | © Capture décran Facebook

Société

Avec une simple vidéo où elle compare des poumons malades et sains, une infirmière américaine montre une nouvelle preuve de l'extrême nocivité du tabac.

S'il fallait une preuve supplémentaire que le tabac nuit à la santé, la voici. Amanda Eller, une infirmière originaire de Caroline du Nord, aux États-Unis, a publié sur Facebook deux vidéos comparant l'élasticité (et la couleur) de poumons sains et malades recueillis sur des donneurs décédés. Ici, les poumons malades appartenaient à un patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), qui touche plus de 400 000 personnes en Belgique. Ce dernier fumait un paquet de cigarettes par jour depuis vingt ans, explique l'infirmière.

Lire aussi > Ce qui vous empêche d'arrêter de fumer

Les images laissent sans voix. Lorsque Amanda Eller actionne les poumons malades, complètement noirs, à l'aide d'une pompe, ceux-ci se dégonflent immédiatement après s'être remplis d'air . Ils peinent même à se gonfler dans un premier temps, alors que, de leurs côtés, les poumons bien roses doublent voire triplent de volume.

Lire aussi > Pourquoi des centaines de personnes atteintes d'un cancer congèlent leur matériel génétique

Ces vidéos, vues plus de 41 millions de fois en deux semaines, permettent de mieux comprendre les causes de l’essoufflement des fumeurs, dû au manque d'élasticité de la membrane des poumons. Si ces derniers se dégonflent plus rapidement, la personne est obligée d'inspirer plus souvent pour obtenir assez d'oxygène, ce qui entraîne un essoufflement.

CIM Internet