Paris Match Belgique

Une découverte inattendue contre la calvitie

calvitie

Un traitement qui pourrait changer la vie de nombreux hommes et femmes. | © BELGA PHOTO BENOIT DOPPAGNE

Société

Des scientifiques ont découvert un traitement qui pourrait (enfin) stimuler la repousse des cheveux. Un remède inattendu puisqu’il provient d’un médicament conçu initialement pour soigner l’ostéoporose. 

Les médicaments s’accompagnent la plupart du temps d’effets secondaires. Souvent logiques, parfois surprenants, il arrive même que certains effets secondaires deviennent utiles. Des chercheurs de l’Université de Manchester ont en effet découvert un composé chimique facilitant la repousse de cheveux en procédant à des tests pour un nouveau traitement contre l’ostéoporose. Cette percée inattendue pourrait mener (enfin) à la création d’un remède contre la calvitie, qui touche des millions d’hommes et de femmes, estiment les scientifiques.

Comme le rappelle Futura Sciences, seulement deux médicaments existent aujourd’hui contre la calvitie : le minoxidil et le finastéride. Problème : leur efficacité laisse à désirer et les effets secondaires sont désagréables et indésirables comme des démangeaisons, une baisse de la libido ou des maux de tête. Une autre option est disponible, mais coûteuse : la chirurgie de transplantation capillaire.

Lire aussi > Pourquoi on se fait (vraiment) des cheveux blancs

Des recherches approfondies

À la recherche d’une nouvelle alternative, Dr Nathan Hawkshaw et ses collègues du Centre de recherche en dermatologie de l’Université de Manchester, au Royaume-Uni, se sont intéressés dans un premier temps à l’action de la cyclosporine A (CsA). Ce médicament, traditionnellement utilisé pour éviter le rejet d’organes transplantés et lutter contre les maladies auto-immunes, réduit l’activité de la protéine SFRP1, qui inhibe le développement et la croissance des tissus, notamment celle des follicules pileux.

calvitie
Pexels

Toutefois, Radio Canada précise que, « en raison de ses effets secondaires prononcés, la CsA n’a jamais été considérée comme un traitement contre la calvitie ». Les chercheurs se sont donc tournés vers une autre solution qui ciblait la même protéine : un médicament contre l’ostéoporose, le WAY-316606.

Lire aussi > Ce que les coiffures disent de l’état des démocraties

Résultats encourageants

Les chercheurs ont déjà effectué des tests sur des échantillons capillaires donnés par quarante hommes ayant bénéficié d’une greffe de cheveux. Et les résultats sont plutôt encourageants : après seulement deux jours, de traitements sous WAY-316606, les follicules ont commencé à produire des cheveux, indique Slate. Sans les effets secondaires de la cyclosporine A.

« Ce nouveau composé chimique n’a jamais été envisagé pour traiter la perte de cheveux. Son potentiel est très encourageant : il pourrait changer la donne pour tous ceux qui souffrent de calvitie », explique Dr Nathan Hawkshaw. Cette découverte est d’autant plus intéressante que les précédentes recherches se concentraient sur la culture cellulaire, une méthode utilisée pour reconstituer la chevelure, précise Slate. De son côté, le WAY-316606 permettrait d’empêcher tout simplement la perte de cheveux.

Mots-clés:
santé traitement calvitie
CIM Internet