Paris Match Belgique

Françoise Schepmans : "Katie Hopkins s'obstine à salir et casser l'image de Molenbeek"

La commune de Molenbeek entend porter plainte pour calomnie. | © Capture d'écran YouTube

Société

Quelques jours après la diffusion de son reportage stigmatisant sur la commune de Molenbeek, la chroniqueuse Katie Hopkins en a remis une couche sur Twitter, faisant passer l'incendie survenu ce mardi à Koekelberg pour un acte terroriste des plus banals... au sein la "capitale européenne du djihad".

 

Trop, c'est trop. Le reportage de Katie Hopkins filmant son immersion en "capitale du djihad" diffusé sur Fox News était déjà limite. Partagés sur les réseaux, ses propos accompagnés d'extraits vidéo ont suscité un véritable tollé tant ils dépeignent une Molenbeek dangereuse, plaque tournante du terrorisme "où les autres reporters n’osent pas s’aventurer" et dont la bourgmestre "n'a rien fait" pour empêcher les attentats survenus à Paris et à Bruxelles.

Lire aussi > Le reportage virulent de Fox News à Molenbeek, « capitale européenne du djihad »

Depuis, la chroniqueuse d'extrême-droite a fait de la commune bruxelloise une véritable obsession, en témoignent la frénésie de tweets sur son propre compte à propos de Molenbeek. Des commentaires jugés stigmatisants et scandaleux, portant atteinte à l'image de la commune ainsi qu'à celle de la communauté musulmane bruxelloise, parmi lesquels un en particulier a été celui de trop.

Incendie terroriste

Ce mardi 15 mai, une épaisse fumée noire se propageait dans les ciel bruxellois, tandis qu'un entrepôt privé de la commune de Koekelberg était en feu. L'incendie n'a fait aucune victime et n'était qu'accidentel, a-t-on appris rapidement. Pourtant, en tombant sur le tweet de Katie Hopkins, des milliers d'internautes ont probablement dû imaginer le pire. En partageant la vidéo de l'incendie filmé par un riverain du quartier en fumée, la chroniqueuse a laissé entendre que l'incendie de Koekelberg était une "explosion" terroriste. En commentaire, elle écrit :  “Molenbeek. Qu’est-ce qui pourrait causer une telle explosion dans la capitale européenne du djihadisme à la veille du Ramadan ?”

Molenbeek bashing

Relayé plus de 3 000 fois, le post de Katie Hopkins a fait bondir une nouvelle fois la bourgmestre de Molenbeek, déjà remontée depuis la diffusion du reportage polémique. "Les propos qu’elle tient sont inacceptables. C’est une atteinte à l’image de la commune scandaleuse et inacceptable", déclarait François Schepmans après avoir pris connaissance - "choquée" - de la manière dont la Fox News a choisi de dépeindre sa commune. Mais en découvrant le tweet établissant un lien hasardeux entre incendie et terrorisme - confondant par ailleurs Molenbeek et Koekelberg -, Françoise Schepmans a demandé à la commune de porter plainte contre l'ancienne star de la télé-réalité réputée pour son ton provocateur et révélateur de sa haine envers les migrants, l’élite libérale et les musulmans.

Lire aussi > Molenbeek-sur-Djihad. Pleins feux sur trente ans de dérives

Ses réactions sur Molenbeek sont à vomir. C’est indigne, choquant et nauséabond. Il y avait déjà eu le reportage stigmatisant sur la commune. Mais visiblement, elle s’obstine à vouloir salir et casser l’image de la commune”, dénonce la députée fédérale auprès de BX1"C’est impardonnable. (...) Ce sont tous les habitants qu’elle attaque et on ne peut pas continuer à laisser faire cela", déclare-t-elle encore à nos confrères de La Libre Belgique. Comme le précise le quotidien, la bourgmestre entend porter plainte pour calomnie. "La décision doit encore passer en collège vendredi mais je n’ai pas de doute sur le fait que nous serons tous du même avis pour prendre cette décision", conclut-elle.

CIM Internet