Finalement, pourquoi les oiseaux n’ont-ils pas de dents ?

Les oiseaux auraient développé un bec pour permettre à leurs œufs d'éclore plus rapidement et d'avoir de meilleures chances de survie... que s'ils avaient des dents. | © Pixabay

Société

Dans un rapport publié ce mercredi 23 mai, des chercheurs explorent une nouvelle piste qui expliquerait pourquoi les oiseaux ont perdu leurs dents au cours de l’évolution.

 

« Quand les poules auront des dents. » À force d’avoir prononcé la célèbre formule, on aurait pu penser que les poules – et plus généralement les oiseaux – n’avaient auparavant jamais eu de dents. Or, c’est au fil de l’évolution que ces descendants de dinosaures ont perdu leurs dentition.

Lire aussi > Les poules ont la cote

Depuis des années, les chercheurs tentent d’expliquer l’avénement du bec, venu remplacer les dents. Et tandis que plusieurs hypothèses ont déjà tenté d’expliquer ce phénomène, une étude vient tout juste de suggérer une nouvelle piste : celle des oeufs.

Une question de survie

Pour les chercheurs de l’Université de Bonn, les oiseaux auraient perdu leur dentition au fil du temps pour permettre à leurs œufs d’éclore plus rapidement et d’avoir de meilleures chances de survie, expliquent-ils dans un rapport publié ce mercredi 23 mai. Pour mener à bien leur étude, ces chercheurs se sont appuyés sur une récente recherche de paléontologues américains qui a mis en évidence la lente incubation des œufs de dinosaures, rapporte l’AFP.  En effet, les scientifiques se sont rendus compte que contrairement aux oeufs de dinosaures ou de reptiles primitifs (dont la période d’incubation dure plusieurs mois), celle des oiseaux dits modernes apparaît beaucoup plus courte (allant d’une dizaine de jours à quelques semaines). En cause : le développement des dents qui, chez les dinosaures, prenait environ 60% du temps de l’incubation. En attendant que ses quenottes se développent, l’embryon était contraint d’attendre patiemment dans sa coquille.

Lire aussi > La Colombie, un paradis terrestre pour les oiseaux

Or, les oeufs sont des proies de choix pour les prédateurs. Attendre trop longtemps dans la coquille présentait souvent le risque d’être dévoré avant que l’oeuf puisse éclore. Ainsi, les oiseaux auraient-ils développé un bec, plutôt que des dents, afin de réduire le temps d’incubation et d’augmenter les chances de survies de leurs petits, soulignent les auteurs de l’étude, évoquant un « important avantage évolutif ». Une observation qui permet également d’expliquer la perte des dents et la présence d’un bec chez certains dinosaures non aviaires, ajoutent-ils.

La thèse la plus couramment admise pour expliquer le bec des oiseaux est celle du changement de leur régime alimentaire. Unsplash : Noah Rosenfield

Avantages pratiques

Pour expliquer la raison pour laquelle les oiseaux possèdent un bec, de nombreuses hypothèses ont été émises, notamment celle que la disparition des dents aurait permis d’alléger le poids de la tête et de faciliter le vol actif des oiseaux, précise l’AFP. Mais la thèse la plus couramment admise demeure celle du changement de régime alimentaire, le bec leur permettant de saisir plus facilement certains types de nourritures comme les graines. Et de survivre alors à la grande extinction des espèces, il y a quelque 65 millions d’années.

 

CIM Internet