Elon Musk veut créer sa « Pravda » (tout simplement)

Elon Musk veut créer sa « Pravda » (tout simplement)

Le patron de Tesla a eu une nouvelle idée pour révolutionner le monde. | © AFP PHOTO / Brendan Smialowski

Société

Elon Musk ne s’arrête plus. Après avoir annoncé se lancer dans le business du bonbon, le patron de SpaceX a décidé de révolutionner le monde des médias.

L’homme ne semble plus douter de rien. Dans un tweet publié ce 23 mai dans la soirée, le milliardaire d’origine sud-africaine Elon Musk a annoncé sa dernière lubie d’entrepreneur : « Je vais créer un site où le public pourra évaluer la vérité de n’importe quel article et suivre le score de crédibilité en temps réel de n’importe quel journaliste, éditeur et publication. Je pense l’appeler Pravda », a-t-il fait savoir.

On le savait : Elon Musk est relativement brouillé par les médias, notamment après que ceux-ci n’aient pas manqué d’épingler les déboires de son programme de voiture sans conducteur – et plus généralement, les frasques de l’ancien co-fondateur de Paypal. Le ton est encore monté sur les réseaux sociaux quand Elon Musk a publié une série de tweets accusateurs, accompagnés d’une solution pour le moins audacieuse : un outil qui permettrait aux lecteurs d’évaluer eux-mêmes la véracité des propos des médias – sans qu’on en sache encore davantage. Car « même si une partie du public se fiche de leur score de crédibilité, ce ne sera pas le cas des journalistes, des éditeurs et des journaux. C’est de cette manière qu’ils se définissent », a assuré le patron de Tesla.

Lire aussi > En roue libre, Elon Musk annonce qu’il travaille sur un dragon cyborg

Démocratique ?

Pour appuyer la nécessité d’une telle innovation, Elon Musk a publié un sondage, auquel près de 600 000 personnes ont déjà répondu. Parmi celles-ci, 12% seulement estimaient que le système médiatique, tel qu’il existe, leur convenait. Les 88 autres pourcents étaient « pour » un nouveau système tel que la « Pravda ». Les fills de Donald Trump, s’est notamment réjoui de la nouvelle en publiant : « Ceci… Tellement vrai !!! »

« Pravda ». Un drôle de nom pour quiconque veut se mettre radicalement du côté de la démocratie – c’est du moins ce que l’Histoire a prouvé. Il s’agissait en effet de l’organe de presse, mais surtout de propagande, du Parti Communiste. Le titre signifie « vérité » ou « justice ». Une « vérité » orientée, dans le cas du régime soviétique.

AFP PHOTO / FILES PRAVDA / Une édition de 1957 de la « Pravda ».

Et pour ceux qui pourraient croire qu’il ne s’agit que d’une boutade de la part de l’entrepreneur, Internet a déjà déterré la preuve de l’existence d’une entreprise baptisée « Pravda Corp » et détenue par le groupe d’Elon Musk. De la même manière, en 2016, le CEO de SpaceX avait annoncé vouloir se lancer dans le business des tunnels, pour décongestionner les autoroutes et les villes. À l’époque, les commentateurs lui avaient ri au nez, jusqu’à ce qu’il n’entame de premiers travaux un an plus tard, avec sa société « Boring Co ». Mieux vaut donc prendre Elon Musk au sérieux – même quand ses annonces paraissent aussi farfelues que mégalo.

Lire aussi > Après l’espace, Elon Musk s’attaque au marché des bonbons

Mots-clés:
médias elon musk pravda
CIM Internet