Paris Match Belgique

Mamoudou Gassama est désormais un super héros de BD : “Gassaman”

Philippe-Auguste Niamien a commencé à croquer l’histoire de Mamoudou Gassama pour en faire une BD : « Gassaman ».

Société

Après avoir sauvé un enfant de 4 ans d’une chute de plusieurs étages à Paris le 26 mai dernier, Mamoudou Gassama est devenu un héros pour les médias du monde entier. Son acte a inspiré un jeune dessinateur ivoirien qui en a fait un personnage de bande dessinée.

D'après un article Paris Match France d'Abigail Gérard

Installé à Lyon depuis 7 ans, Philippe-Auguste Niamien a commencé à croquer l’histoire de Mamoudou Gassama pour en faire une BD : « Gassaman ». Alors qu’il rentrait d’une hospitalisation, le jeune dessinateur de 27 ans a découvert ébahi les images du sauvetage héroïque qui ont fait le tour du monde entier. Le temps d’attraper un stylo, Philippe – Auguste, passionné par les mangas Shonen comme Dragon Ball Z, s’est alors lancé dans le réalisation des premières planches à l’effigie du jeune héros malien. « Un acte tellement hollywoodien, tellement fantastique et spontané... c’était extraordinaire, j’ai tout de suite été inspiré » confie t-il.

"Gassama" de Philippe-Auguste Niamien.© DR

Philippe-Auguste Niamien ne voulait pas dessiner « un Black spiderman » mais bien « un être humain avant tout ». Le timing était parfait. « Son parcours peut parler à tous les jeunes qui décident de quitter l’Afrique pour l’Europe » explique t-il.

"Gassama" de Philippe-Auguste Niamien.© DR

Les premières planches du formidable destin de Mamoudou Gassama ont déjà été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Et le dessinateur ne compte pas s’arrêter là. « Une fois que les choses se seront calmées, pourquoi pas rencontrer le héros pour parler de toute son histoire et en tirer une BD ».

Lire aussi > Mamoudou Gassama, de sans-papiers à héros de l'Elysée

Quelques jours après son acte de bravoure Mamoudou Gassama avait été reçu par le président français Emmanuel Macron qui lui a accordé la nationalité française pour le remercier. Le 18 juin, c’était au tour du président malien Ibrahim Boubacar Keïta de féliciter son compatriote de retour à Bamako.

CIM Internet