Paris Match Belgique

Victime d’agression sexuelle, Terry Crews dénonce la « masculinité toxique » dans un puissant discours

Vidéo Société

L’acteur, agressé sexuellement par un agent, était entendu par la justice américaine pour défendre une loi visant à protéger les victimes.

Quand Harvey Weinstein est tombé, les langues se sont déliées à Hollywood. Terry Crews, connu pour ses rôles dans Brooklyn Nine-Nine ou The Expendables, s’était emparé de Twitter pour se confier : il a été agressé sexuellement par un agent hollywoodien qui lui a saisi l’entrejambe lors d’une fête en 2016. Ce 26 juin, l’acteur de 49 ans est revenu sur cet épisode traumatisant pour défendre la Sexual Assault Survivors Bill of Rights, une loi proposée par Barack Obama en son temps.

La violence comme fil conducteur de la masculinité 

« L’agression n’a duré que quelques minutes, mais ce qu’il m’a dit lorsqu’il avait mes parties génitales entre ses mains, c’est qu’il détenait le pouvoir. Qu’il avait le contrôle », a confié Terry Crews devant le Sénat américain, soulignant que « c’est ainsi que la masculinité toxique s’infiltre dans notre culture ».

Le terme, utilisé dans les études de genre, se définit comme un « modèle spécifique de la virilité, orienté vers la domination et le contrôle (…) et qui valorise la violence comme seule façon de s’imposer dans le monde », lit-on sur Slate.

J’ai vu énormément de jeunes hommes noirs céder à la violence après avoir été provoqués et, soit ils étaient mis en prison, soit ils étaient tués.

La sénatrice Dianne Feinstein a demandé à l’acteur – qu’elle a volontiers qualifié « de costaud et puissant » – pourquoi il ne s’était pas défendu ce jour-là. « En tant qu’homme noir aux États-Unis, le succès ne frappe pas toujours à votre porte. Vous n’avez que très peu de chances de devenir un membre viable de la communauté », a-t-il répondu, précisant que la violence ne devrait pas être une option. « J’ai vu énormément de jeunes hommes noirs qui ont cédé à la violence après avoir été provoqués et, soit ils étaient mis en prison, soit ils étaient tués. Ils ne sont pas là aujourd’hui ».

Lire aussi > Kate Upton raconte son agression sexuelle par le fondateur de Guess

Dans son discours, Terry Crews a aussi encouragé d’autres hommes à prendre la parole sur le sujet afin de briser « le silence assourdissant » qui l’entoure.

Mots-clés:
vidéo
CIM Internet